International
URL courte
12214
S'abonner

Le soupçon mal fondé a provoqué la panique chez les internautes: certains blogs et médias avaient prévu cet impact pour entre le 15 et le 28 septembre prochain.

La NASA a démenti les rumeurs effroyables d'apocalypse circulant sur Internet — la Terre n'est pas menacée par un astéroïde géant qui va frapper la surface de la planète en septembre et les Terriens peuvent dormir tranquilles.

"Il n’y a pas de base scientifique, pas la moindre preuve, qu’un astéroïde ou tout autre objet céleste heurte la Terre à ces dates (…) S’il y avait un objet suffisamment grand pour faire peser ce genre de menace en septembre, nous aurions vu quelque chose", a rassuré le responsable de l'agence, Paul Chodas.

Des internautes affirmaient qu'un astéroïde entrerait en collision avec la Terre près de Porto Rico, dans les Caraïbes, provoquant des immenses vagues qui causant d’importants dommages le long des côtes de l'Afrique, des Etats-Unis, du Mexique ainsi qu’en Amérique centrale et du sud.

Cela dit, les spéculations sur la fin du monde sont assez répandues en ligne, ce n'est d’ailleurs pas la première fois que ce type de prévisions apparaît.

Ainsi, en 2011, les mêmes discours ont été relayés sur Internet: quelqu'un avait alors "présagé" la collision de la Terre avec la comète Elénine (C/2010 X1).

Par ailleurs, de nombreuses personnes attendaient l'apocalypse le 21 décembre 2012 jour de la fin du calendrier maya, estimant que la planète serait détruite par une météorite.

Quant aux prédictions les plus récentes, cette année, c'étaient les astéroïdes 2004 BL86 et 2014 YB35 qui ont suscité une vague d'émotions mais qui, selon la NASA, n'ont eu aucune influence sur la Terre.

Lire aussi:

Un astéroïde avec un noyau de platine approche la Terre
Un astéroïde dangereux découvert par les astronomes russes
Un astéroïde pourrait percuter la Terre en 2032
Astéroïde 2012 DA14: la NASA publie les premières images radar
Tags:
collision, météorite, astéroïde, comète, NASA, comète Elenine C/2010 X1, Terre, Amérique du Sud, Amérique centrale, Mexique, Afrique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook