Ecoutez Radio Sputnik
    Afflux de migrants

    La Bulgarie a envoyé des blindés aux postes-frontières

    © AP Photo / Boris Grdanoski
    International
    URL courte
    1184
    S'abonner

    La Bulgarie a envoyé des blindés aux quatre postes-frontières avec la Macédoine pour soutenir la police frontalière en cas d'afflux de migrants, a annoncé mardi le ministère de la Défense.

    "A cette étape, nous n'allons que renforcer de façon préventive la garde de la frontière assurée par la police frontalière", a déclaré Nikolay Karaivanov, un responsable des opérations au ministère de la Défense, à la radio publique BNR, cité par l'AFP.

    Vingt-cinq militaires et des véhicules blindés ont été envoyés aux postes-frontières bulgaro-macédoniens, mais "leur nombre peut augmenter si la situation s'aggrave", a-t-il indiqué.

    Le pays est actuellement épargné par le flux de migrants arrivant depuis la Grèce vers la Macédoine.

    "Nous estimons le risque (d'un tel afflux) relativement limité car la Bulgarie respecte les procédures d'enregistrement", ce qui n'est pas le cas en Grèce, en Macédoine et en Serbie, a déclaré mardi la ministre de l'Intérieur Roumiana Batchvarova à la télévision Nova.

    La Bulgarie a accueilli depuis le début de l'année 15.000 migrants clandestins, notamment syriens, arrivés de la Turquie. Les migrants arrêtés en Bulgarie sont placés pendant plusieurs mois dans des camps à réfugiés avant d'obtenir un statut leur permettant, dans le meilleur des cas, de voyager dans l'Union européenne, sans s'y installer.

    "La Bulgarie garde bien ses frontières", alors que les migrants passent plus facilement par les îles grecques pour se diriger vers l'Europe occidentale via la Macédoine et la Serbie, a souligné le ministre des Affaires étrangères Daniel Mitov devant la télévision bTV.

    La Bulgarie a érigé sur sa frontière avec la Turquie une clôture de 30 km qu'elle envisage de prolonger, et maintient un millier de policiers pour empêcher les entrées clandestines.

     

    Lire aussi:

    Ministre italien: l’Europe risque de perdre le contrôle de l’immigration
    Face aux migrants, l'Europe en panique
    Crise des migrants: la Macédoine abandonnée par l'UE
    Tags:
    migrants, Macédoine du Nord, Bulgarie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik