Ecoutez Radio Sputnik
    Bourse

    Chute des bourses chinoises: un journaliste fait son mea culpa

    © Sputnik . Roman Galkin
    International
    URL courte
    16324

    Le journaliste chinois Wang Xiaolu a avoué avoir écrit un faux rapport sur le marché des actions chinois, qui aurait contribué à la chute des actions du pays, rapporte l’agence Xinhua.

    Selon l'agence, Wang Xiaolu, journaliste du magazine Caijing, est soupçonné d'entente criminelle et de diffusion de fausses informations sur la situation des marchés chinois.

    Le journaliste a déclaré avoir écrit un rapport faux sur la situation financière, qui aurait "provoqué une panique et un désordre sur le marché boursier, gravement nui à la confiance du marché et entraîné une perte énorme pour les investisseurs et le pays".

    Dimanche dernier, le ministère de la sécurité sociale de la Chine a annoncé que les autorités poursuivraient 197 personnes soupçonnées de diffusion de rumeurs sur Internet concernant les derniers événements survenus dans le pays, notamment l'explosion à Tianjin, la chute des bourses, et le 70e anniversaire de la victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

    Lundi dernier, l'indice de la bourse de Shanghai a perdu 8,5%. La bourse a entraîné dans sa chute nombre de places boursières mondiales, asiatiques et européennes. Cette journée a été qualifiée de "lundi noir".

    Lire aussi:

    USA-Chine: approfondir la coopération, aplanir les divergences
    70 ans de la Victoire: amnistie en Chine
    "Lundi noir" sur les marchés financiers: le pire reste à venir
    Lundi noir: les marchés mondiaux s’effondrent
    Tags:
    marchés, crise, bourse, Tianjin, Shanghai, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik