Ecoutez Radio Sputnik
    La Chine réduira les effectifs de son armée de 300.000 hommes

    La Chine réduira les effectifs de son armée de 300.000 hommes

    © REUTERS / Damir Sagolj
    International
    URL courte
    33455

    Le président chinois Xi Jinping a annoncé une prochaine réduction des effectifs de l'Armée populaire de libération (APL) de 300.000 hommes.

    En donnant le coup d'envoi du grand défilé militaire à Pékin, organisé à l'occasion du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le chef d'Etat chinois a souligné que son pays était déterminé à "poursuivre résolument la voie du développement pacifique".

    "La nation chinoise est depuis toujours une nation éprise de paix. Quel que soit son niveau de développement, la Chine ne recherchera jamais l'hégémonie ni l'expansion, et elle n'imposera jamais à autrui les tragédies qu'elle a vécues (…). Je déclare que la Chine réduira les effectifs de son armée de 300.000 personnes", a déclaré M.Xi.

    Dans le même temps, il a appelé les militaires chinois "à garder à l'esprit leur objectif fondamental de servir le peuple corps et âme (…) et à accomplir de manière dévouée la mission sacrée de préserver la paix dans le monde".

    "Le peuple chinois vivra toujours en bons termes avec les autres peuples du monde, défendra fermement les acquis de la victoire de la Guerre de résistance contre l'agression japonaise et de la Guerre mondiale et apportera une nouvelle contribution encore plus importante à l'humanité", a promis le dirigeant chinois.

    L'Armée populaire de libération chinoise, la plus grande armée du monde, compte selon diverses estimations jusqu'à 2,3 millions d'hommes dans ses rangs.

    Dans une interview accordée à l'agence Sputnik, le professeur de l'Académie diplomatique chinoise Su Hao a souligné le fait que son pays prenait la décision de réduire ses effectifs militaires en dépit de nombreux litiges territoriaux l'opposant à ses voisins régionaux.

    "L'actuel rythme de croissance de la Chine stimule le développement rapide de ses forces armées, ce qui nourrit, à l'étranger, une théorie sur la "menace chinoise" (…). Les pays voisins de la Chine, ainsi que les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux, éprouvent un sentiment de méfiance à l'égard de Pékin", reconnaît M.Su.

    Pour dissiper cette méfiance, la Chine a accompli ces dernières années un travail important destiné à relever la transparence de ses activités militaires, explique l'interlocuteur de l'agence. A titre d'exemple, M.Su cite la récente publication du Livre blanc sur la défense nationale qui dévoile les principes actuels de la politique chinoise en la matière.

    "Le défilé militaire du 3 septembre a témoigné une fois de plus du haut niveau de transparence de la Chine dans le domaine militaire", indique le professeur chinois.

    Lire aussi:

    Accord militaire inattendu entre la Chine et les USA
    La Chine déploie pour la première fois son contingent militaire à l’étranger
    Russie-Chine: la coopération militaire importante pour la stabilité internationale
    Tags:
    défilé, litiges territoriaux, sécurité, défense, militaires, armée, Défilé de la Victoire à Pékin (2015), 70e anniversaire de la Victoire de 1945, Armée populaire de libération (Chine), Su Hao, Xi Jinping, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik