International
URL courte
27244
S'abonner

Jusqu'à 13.000 réfugiés étaient attendus à Munich, dans le sud de l'Allemagne, pour la seule journée de samedi. Si le flux en provenance d'Autriche et de Hongrie ne tarit pas, le seuil des 20.000 nouveaux arrivants pourrait être franchi dimanche.

Un chiffre aussi élevé que le record enregistré il y a tout juste une semaine, ont indiqué les autorités locales citées par l’AFP.

La ville, débordée, n'exclut plus de devoir faire dormir les réfugiés dehors faute de trouver encore des hébergements d'urgence. De leur côté, les autorités bavaroises ont demandé l'aide des autres Etats régionaux pour prendre en charge des réfugiés, mais jusqu'à présent peu ont répondu à cet appel.

"Il nous manque actuellement entre 1.000 et 5.000 hébergements d'urgence", a souligné une porte-parole du district de Haute-Bavière. Devant l'afflux de réfugiés, dont de nombreux Syriens, l'Allemagne a réquisitionné des casernes, installé des containers d'habitations et monté des tentes.

Plus de 430.000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée depuis janvier, et près de 2.748 y ont péri ou disparu, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). La moitié de ceux qui sont arrivés sont des Syriens fuyant les bombardements du régime et les exactions des djihadistes, dans un pays où plus de la moitié de la population a dû quitter son foyer depuis le début du conflit en 2011.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook