International
URL courte
Crise migratoire (789)
29838
S'abonner

Les internautes critiquent l'hebdomadaire Charlie Hebdo pour ses caricatures du petit Syrien, signées de la main du dessinateur Riss.

L'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, attaqué par des terroristes islamistes en janvier 2015 pour ses caricatures du prophète Mohamed, est au centre d'un nouveau scandale sur fond de crise migratoire en Europe.

Les utilisateurs des réseaux sociaux en France et à l'étranger critiquent l'édition pour avoir publié plusieurs caricatures du réfugié syrien de 3 ans, Aylan, retrouvé mort sur une plage turque et dont la photo a bouleversé le monde entier.

On peut y voir le jeune Aylan allongé sur la plage, avec, au loin, un panneau publicitaire McDonald affichant: "2 menus enfant pour le prix d'un", et "Si près du but" en guise de légende.

Un autre dessin montre un chrétien marchant sur l'eau et un enfant musulman se noyant, avec la légende: "La preuve que l'Europe est chrétienne".

Le père du petit Aylan, Abdullah Kurdi, a déclaré à Sputnik qu'il a été scandalisé en voyant les caricatures consacrées à son fils sur Internet. "Ces images affreuses m'ont choqué comme beaucoup d'autres gens du monde entier", a-t-il indiqué, lui qui avait également perdu sa femme et son autre fils de 5 ans pendant la traversée de la Méditerranée.

De très nombreux internautes estiment que l'hebdomadaire est allé trop loin et l'accusent de xénophobie et de racisme. 

En janvier dernier, les internautes ont manifesté leur hommage aux victimes de l'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo et leur soutien à l'hebdomadaire par le biais du hashtag #JeSuisCharlie. A présent, le hashtag #JeNeSuisPasCharlie a fait son apparition sur Internet. 

Les internautes russophones ont aussi été offusqués par les nouvelles caricatures de Charlie Hebdo.


Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Caricatures du petit Aylan: Charlie Hebdo menacé de poursuites judiciaires
Photo du petit Aylan Kurdi: les lecteurs ulcérés
Je suis Aylan Kurdi
Tags:
Internet, chrétiens, musulmans, caricature, Twitter, Charlie Hebdo, Abdullah Kurdi, Aylan Kurdi, Syrie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik