Ecoutez Radio Sputnik
    Riga, capitale lettone

    Monument aux partisans anti-soviétiques inauguré en Lettonie, Moscou proteste

    © Sputnik . Alexey Kudenko
    International
    URL courte
    63274
    S'abonner

    Un monument aux partisans qui luttèrent contre le pouvoir soviétique a été inauguré en Lettonie le 11 septembre dernier.

    Le mouvement des Frères de la forêt regroupait des combattants estoniens, lettons et lituaniens qui menaient une guérilla contre le régime soviétique dans la période entre 1940 et 1957. Composées en majeure partie d'ex-membres de la divison Waffen SS, les unités des partisans baltes sont considérées comme responsables de la mort d'entre 1.500 et 3.000 personnes, dont des résidents civils.

    Selon le ministère russe des Affaires étrangères, l'ouverture d'un monument aux Frères de la forêt constitue une calomnie de la mémoire des victimes de la Seconde Guerre mondiale.

    "Nous voyons cette nouvelle démarche cynique qui vise à glorifier les collaborateurs des criminels nazis en Lettonie comme un outrage à la mémoire des millions de personnes tombées dans la lutte contre la +peste brune+", lit-on une déclaration de Konstantin Dolgov, délégué aux droits de l'homme de la diplomatie russe.

    Selon lui, les autorités lettones poursuivent leurs tentatives de réviser les résultats de la Seconde Guerre mondiale, ce qui vient à l'encontre du droit international et aux décisions du procès de Nuremberg.

    Dans ce contexte, Moscou appelle la communauté internationale et les organisations des droits de l'homme à "prêter une attention accrue aux faits scandaleux de la glorification du nazisme" en Lettonie.

    Lire aussi:

    Riga: marche d'anciens SS et crimes des nazis pendant la 2e guerre mondiale
    Lettonie: Moscou condamne la glorification du nazisme
    La réhabilitation du nazisme pénalisée en Russie
    Les Nations unies condamnent la glorification du nazisme
    Tags:
    crimes de guerre, collaborationnisme, droits de l’homme, nazisme, monument, procès de Nuremberg, Seconde Guerre mondiale, ministère russe des Affaires étrangères, Frères de la forêt, Konstantin Dolgov, Lettonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik