Ecoutez Radio Sputnik
    Réfugiés

    Washington prêt à accueillir 100.000 réfugiés d'ici deux ans

    © AP Photo / Alexander Zemlianichenko
    International
    URL courte
    Crise migratoire (787)
    665

    Seuls 1.500 réfugiés ont obtenu l'asile sur le territoire américain depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011.

    Les Etats-Unis sont prêts à accueillir 85.000 réfugiés sur leur territoire en 2016 et 15.000 réfugiés en 2017, a annoncé dimanche à Berlin le secrétaire d'Etat américain John Kerry à l'issue d'entretiens avec son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier.

    M.Kerry n'a pas précisé combien il y aurait de Syriens parmi ces migrants, mais a promis que Washington œuvrerait "pour le règlement de cette question".

    Des anciens responsables de la Maison Blanche ont appelé le président américain Barack Obama à admettre 100.000 réfugiés syriens aux Etats-Unis. Les initiateurs de ce projet estiment qu'il coûtera 2 milliards de dollars. Le 10 septembre dernier, M.Obama a chargé son gouvernement d'organiser l'accueil de 10.000 migrants syriens.

    Seuls 1.500 réfugiés se sont installés sur le territoire américain depuis le début de la guerre civile en Syrie en 2011. La procédure d'examen des demandes d'asile prend près de deux ans aux Etats-Unis.

    L'Europe fait face à une crise migratoire sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. Plus de 500.000 réfugiés sont entrés sur le territoire de l'UE en 2015, d'après l'agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures de l'UE (Frontex). L'Onu s'attend à l'arrivée d'au moins 850.000 migrants en Europe ces deux prochaines années.

    Dossier:
    Crise migratoire (787)

    Lire aussi:

    Syrie/réfugiés: Washington débloque 64 M USD d'aide
    Hollande: aucun pays européen "ne peut s'exonérer" de l'accueil des réfugiés
    Le Canada accorde 75 M USD pour les réfugiés syriens
    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Tags:
    crise migratoire, migrants, réfugiés, Frank-Walter Steinmeier, John Kerry, Barack Obama, Berlin, Syrie, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik