International
URL courte
Crise migratoire (789)
15226
S'abonner

Des protestations ont éclaté en Lettonie suite à la décision de Bruxelles de répartir 120.000 réfugiés en Europe. Des centaines de protestataires sont descendus dans la rue.

Des partis nationalistes et radicaux ont rassemblé mardi plus de 500 personnes pour protester contre l'immigration clandestine dans les pays baltes, rapporte la chaîne NTV.

Les participants ont qualifié leur action de réaction aux quotas de réfugiés adoptés par l'UE. Les quotas ont été sensiblement augmentés pour la Lettonie: si auparavant, on parlait d'une centaine de personnes, aujourd'hui, le chiffre a été multiplié par 15.

Pour la Lettonie, qui compte à peine un million d'habitants, accueillir 1.500 réfugiés signifiera modifier considérablement la composition ethnique du pays, soulignent les protestataires.

Un manifestant raconte: "Je comprends pourquoi notre gouvernement est mené à la bride par Bruxelles. Ils ont reçu de l'argent de l'Europe et maintenant il faut travailler pour rembourser. Seulement 5% de ces personnes sont des réfugiés. Tout le reste c'est du business, rien de plus".

En effet, une partie des migrants arrivant en Europe pourraient être des terroristes, selon les services secrets européens.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

L'UE s'accorde sur l'accueil de 120.000 réfugiés
Les Pays-Bas accueilleront 7.000 réfugiés en deux ans
Migrants: une invasion soutenue ?
Crise des migrants en Europe: le trafic de faux passeports syriens prospère
Tags:
manifestation, protestations, réfugiés, crise migratoire, migrants, Riga, Lettonie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook