Ecoutez Radio Sputnik
    Chambre d'exécution

    En 2015, l'Arabie saoudite a décapité plus que l'EI

    © AP Photo/ Trent Nelson, Pool, File
    International
    URL courte
    36110681437

    Jusqu'au mois d'août, au moins 130 individus ont été exécutés en Arabie saoudite, a rapporté Amnistie Internationale.

    L'Arabie saoudite, un des 47 membres du Conseil des droits de l'homme des Nations unies depuis 2013, est l'une des monarchies les plus dures au monde. A ce jour, le nombre de décapitations perpétrées dans le pays laisse l'opinion publique perplexe.

    Entre janvier 1985 et juin 2015, environ 2208 personnes ont été victimes de la peine de mort en Arabie saoudite. Cette année, le pays aura exécuté au moins 130 condamnés. Cependant, près de la moitié des exécutés avaient commis des crimes pour lesquels le droit international ne justifie pas la peine capitale.

    Même l'Etat islamique a décapité cette année moins de personnes que l'Arabie saoudite, a déclaré Hillel Neuer, Directeur Exécutif de UN Watch (organisation non-gouvernementale de surveillance basée à Genève).

    Ainsi, Ali Mohammed al-Nimr a été accusé d'appartenir à une organisation criminelle après avoir participé à des manifestations du Printemps arabe, en 2012, alors qu'il avait 17 ans, puis condamné à mort en Arabie saoudite. Des experts de l'Onu ont appelé mardi Ryad à "annuler" cette exécution.

    Lire aussi:

    310 morts dans une bousculade en Arabie saoudite
    175 exécutions en un an en Arabie saoudite
    Arabie saoudite: plus de 400 arrestations liées à l'EI
    Tags:
    droits de l’homme, peine de mort, exécution, ONU, Etat islamique, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik