Ecoutez Radio Sputnik
    une diplômée russe

    Vous voulez réussir en affaires? Apprenez le russe!

    © Sputnik. Ramil Sitdikov
    International
    URL courte
    12798372

    Vous désirez vous lancer dans l'apprentissage d'une nouvelle langue à l'assaut des marchés économiques mondiaux mais ne savez pas laquelle choisir? Prenez donc le russe, sait-on jamais...

    Selon une étude réalisée par le British Council, la langue russe ferait partie des langues les plus prometteuses pour la communication d'affaires, avec le chinois, l'hindi, l'espagnol et l'arabe, rapporte le journal américain The Washington Post.

    L'édition cite plusieurs études fiables évaluant la place des langues étrangères dans le monde afin de démontrer auxquelles les jeunes gens ambitieux doivent faire attention s'ils veulent réussir.

    Il faut avant tout savoir que le chinois et l'hindi sont les langues les plus parlées parmi l'ensemble des locuteurs natifs. On compte en effet 1.390 millions de locuteurs chinois contre 588 millions pour l'hindi. L'anglais tient le troisième rang du classement avec ses 527 millions de locuteurs natifs. L'arabe clôt le palmarès avec ses 467 millions de parlants, écrit The Washington Post.

    Quant au russe, il compte environ 254 millions de locuteurs natifs.

    Afin de comprendre quels seront les marchés les plus attrayants à l'avenir, les chercheurs ont interrogé les indicateurs économiques de différents pays. Le British Council a ainsi analysé 20 marchés dynamiques de l'économie mondiale et a surtout relevé les pays BRICS, à savoir, le Brésil, l'Inde, la Russie et la Chine, généralement perçus comme les plus grandes économies émergentes du monde

    Voilà pourquoi, vers l'an 2050, outre l'arabe et l'indonésien, ce sont l'hindi, le bengali, l'ourdou, ainsi que l'espagnol, le portugais et le russe qui seront les langues dominantes du monde des affaires, estiment les chercheurs.

    "Si vous voulez gagner plus d'argent par la prise des cours de langues, choisir l'une des langues énumérées ci-dessus sera une option sûre", conclut le journal.

    Lire aussi:

    Les Britanniques ont peur des langues étrangères
    Un guide pour migrants venus du Moyen-Âge?
    Langue scots: 421 différentes façons de décrire la "neige"
    Tags:
    langue russe, langue, Washington Post, Brésil, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik