Ecoutez Radio Sputnik
    Les lanceurs de pierres palestiniens

    Israël déclare la guerre aux lanceurs de pierres

    © AP Photo/ Majdi Mohammed
    International
    URL courte
    61151414

    Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a décidé d'autoriser les forces de l'ordre à tirer sur les lanceurs de pierres palestiniens ou d'autres nationalités s'ils représentent une menace pour les civils, ainsi qu'à des fins d'autodéfense.

    Dorénavant, il est permis aux forces de l'ordre de recourir à des munitions contre des personnes qui lancent des pierres ou des cocktails Molotov, menaçant ainsi la vie d'une tierce personne, et plus seulement quand la vie du policier est exposée à un tel risque, a précisé M. Netanyahou.

    De surcroît, le gouvernement israélien a approuvé une peine de prison de quatre ans minimum pour ce type de délit.

    Dans le cadre de sa réunion de jeudi, le premier ministre a mis en exergue le fait que son équipe était déterminée à changer de cap par rapport aux lanceurs de pierres qui "peuvent jeter ces objets meurtriers sans qu'on leur réponde ou qu'on s'oppose".

    Le cabinet ministériel a voté pour cette initiative à l'unanimité, malgré l'opposition de Yehuda Weinstein, chef du système législatif d'Israël, qui a insisté sur le fait que sa récente mesure, autorisant l'usage des rifles Ruger contre les lanceurs de pierres à Jérusalem Est, était absolument "suffisante en elle-même" pour le moment.

    D'autres nouveautés portent sur une détention de quatre ans au minimum, ainsi que sur l'emprisonnement et les amendes pour les mineurs âgé de 14 à 18 ans, l'annulation des avantages sociaux pour les détenus mineurs et la réévaluation des subventions accordées aux parents de criminels mineurs âgés de 12 à 14 ans.

    "Nous avons décidé de pénaliser plus sévèrement les lanceurs de pierres adultes (…), et également d'autoriser des amendes plus élevées pour les délinquants mineurs et leurs parents", a déclaré M. Netanyahou. "Ces sanctions seront valables pour tous les Israéliens et les résidents d'Israël".

    Le 16 septembre, M. Netanyahou a déclaré la "guerre" aux lanceurs de pierres suite à un accident de la route où Aleksandr Levlovich, âgé de 64 ans, a trouvé la mort, attaqué par des lanceurs de pierres inconnus à Jérusalem Est.

    Lire aussi:

    Israël suspend son dialogue militaire avec les Etats-Unis
    Netanyahou: "aucune alternative" à la coopération avec les USA
    Netanyahou appelle la France à ne pas reconnaître un Etat palestinien
    Israël et la Jordanie s'entendent pour apaiser les tensions à Jérusalem
    Tags:
    Benjamin Netanyahou, lanceurs de pierres, amende, détention, délinquance, Jérusalem-Est, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik