Ecoutez Radio Sputnik
    Casques bleus au Mali

    L'ONU pourvue de 30.000 Casques bleus supplémentaires

    © Flickr/ United Nations Photo
    International
    URL courte
    245214

    Les pays membres de l'ONU ont promis de fournir à l'organisation 30.000 Casques bleus supplémentaires, a annoncé lundi le président américain Barack Obama à l'ouverture d'un sommet consacré aux opérations de maintien de la paix.

    Ces nouvelles contributions viennent de quelque 50 pays, du Bangladesh à la Finlande en passant par la Colombie, a-t-il précisé, selon l'AFP.
    Le dirigeant américain s'est également prononcé pour la réforme du système de maintien de la paix sous l'egide de l'Onu. "Nous devons réformer et moderniser les opérations de maintien de la paix", a-t-il déclaré.

    Selon le dirigeant américain, la violence de la part des forces de maintien de la paix envers les civils devait s'arrêter. M. Obama a souligné que "la majorité des forces de maintien de la paix font leur service militaires dans des conditions très difficiles". "Nous connaissons des cas où ils exercent des violences envers les civils. C'est absolument inacceptable et ruine la réputation des missions de maintien de la paix", a-t-il martelé.

    Cent soixante-dix sujets figurent à l'ordre du jour de la 70e session de l'Assemblée générale, notamment les questions de maintien de la paix et de sécurité, la prévention des conflits armés, la lutte contre le terrorisme, la discrimination raciale et la xénophobie, la protection de l'environnement, la contribution au développement stable des pays, le respect du régime de non-prolifération nucléaire, la protection des droits de l'homme et la garantie de la primauté du droit.

    Lire aussi:

    Hollande: "Il faut que Bachar el-Assad parte"
    Discours historique de Vladimir Poutine à l'AG de l'Onu
    Assemblée générale de l'Onu: les interventions principales
    "Ne le jette pas! On le servira à l'AG de l'Onu"
    Tags:
    casques bleus, ONU, Barack Obama, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik