Ecoutez Radio Sputnik
    Djihadistes de l'EI

    Washington veut frapper l’Etat islamique… au portefeuille

    © AFP 2017 Karam Al-Masri
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    33213521

    Selon le département d'Etat des Etats-Unis, les combattants de l'Etat islamique gagnent des millions de dollars grâce à la vente d’hydrocarbures et des antiquités syriennes.

    Une récompense d'un montant de 5 millions de dollars sera délivrée à quiconque fournira des informations permettant de démanteler les schémas de financement du groupe djihadiste Etat islamique, a annoncé mardi le département d'Etat des Etats-Unis.

    Il s'agit avant tout d'informations susceptibles de briser le schéma de vente du pétrole et d'antiquités, qui rapporte d'importants profits à l'EI. Selon le département d'Etat, les combattants de l'EI touchent des millions de dollars grâce à la vente des hydrocarbures et d'antiquités syriennes et irakiennes, "ce qui leur permet de torturer et d'opprimer les civils".

    Le département d'Etat a souligné qu'une telle mesure était introduite pour la première fois.

    Depuis 2011, la Syrie est déchirée par un conflit armé qui a fait plus de 250.000 morts. Début 2014, le groupe djihadiste Etat islamique a commencé à intensifier son activité dans la région en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, à présent près de 30.000 personnes venant de près de 80 pays du monde combattent dans les rangs de l'EI.

    Connu pour sa cruauté extrême, le groupe Etat islamique est considéré comme organisation terroriste par de nombreux Etats et est accusé par l'Onu, l'UE, les Etats-Unis ou encore la Ligue arabe, de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de génocide.

    Depuis août 2014, une coalition internationale conduite par les Etats-Unis intervient militairement contre ce groupe.

    De son côté, la Russie réalise des livraisons d'armes en vertus de contrats conclus avec le gouvernement syrien pour l'aider dans sa lutte contre l'Etat islamique.

     

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Fabius: la Russie ne fait rien pour combattre l'EI
    Lutte contre l’EI: 93% des Français pour une coalition avec la Russie?
    Les services secrets occidentaux impliqués dans l'essor de l'EI?
    Tags:
    lutte antiterroriste, financement, terrorisme, Département d'Etat des Etats-Unis, Etat islamique, Washington, Proche-Orient, Syrie, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik