Ecoutez Radio Sputnik
    L'Assemblée générale de l'Onu s'annonce chargée pour Lavrov

    Lavrov: Daech possède des éléments d’armes de destruction massive (Vidéo)

    © Sputnik. Grigoriy Sysoev
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    2310796843

    Le groupe terroriste Daech opérant en Syrie et en Irak possède des éléments d'armes de destruction massive, a déclaré le chef de la diplomatie Sergueï Lavrov lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu consacrée au règlement des conflits.

    "La Russie, les USA, l’Iran, l’Arabie saoudite, la Turquie, l’UE et la Chine doivent accompagner le processus politique en Syrie, une telle composition peut aider les Syries à s’entendre", a-t-il indiqué.

    Selon M. Lavrov, Moscou présentera au Conseil de sécurité de l’Onu un projet de résolution visant à unir les efforts de lutte contre Daech.

    La Russie juge vouée à l’échec la résolution des conflits au Proche-Orient sans prendre en compte le contexte historique régional, a en outre indiqué M. Lavrov.

    Selon lui, la situation au Proche-Orient s’est dégradée à tel point qu’on peut évoquer la destruction de la carte politique de la région.

    "Il ne faut pas arrêter les réfugiés, il faut arrêter les terroristes", a indiqué le chef de la diplomatie russe. 

    Il a en outre appelé à créer au plus vite une base unique de données sur les terroristes combattant dans les rangs de Daech et à simplifier leur partage.

    La Russie appelle en outre à créer soumettre à des sanctions les personnes et organisations coopérant avec Daech, a-t-il indiqué.

    Moscou a en outre informé les Etats-Unis de ses actions en Syrie, et est prêt à établir des canaux de communication permanents, a poursuivi le ministre.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Lutte contre l’EI: Poutine invite tous les pays à coopérer
    EI: la coalition internationale proposée par Moscou ouvre un centre à Bagdad
    L'EI emploie des armes chimiques contre les Kurdes
    Les intentions macabres de Daesh dévoilées par Washington
    Faut-il prendre la menace nucléaire de l’Etat islamique au sérieux?
    Tags:
    Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Etat islamique, Sergueï Lavrov, Syrie, Irak, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik