Ecoutez Radio Sputnik
    Frappe US en Syrie. Image d'illustration

    Une frappe US en Syrie détruit... deux excavateurs

    © AFP 2017 HAZEM BADER
    International
    URL courte
    60158341324

    L'unique frappe effectuée mercredi en Syrie par l'aviation américaine a permis de détruire deux excavateurs.

    La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a effectué mercredi une seule frappe aérienne contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) près de la ville syrienne de Mara, à 30 kilomètres au nord d'Alep, a annoncé jeudi le commandement de la coalition.

    Selon le commandement, un drone a détruit deux excavateurs (engins de terrassement) appartenant aux djihadistes.

    En Irak, les avions de la coalition ont porté 20 frappes contre l'EI avant de regagner leurs bases.

    L'aviation des Etats-Unis et de leurs alliés bombardent les positions de l'EI en Syrie depuis près d'un an, et ce, sans avoir reçu l’aval du Conseil de sécurité de l'Onu ni du gouvernement syrien.

    "Le territoire contrôlé par l'EI en Syrie ne cesse de s'élargir depuis le début des frappes américaines", a déclaré jeudi l'ambassadeur de Syrie en Russie Riad Haddad.

    La Russie a aussi lancé une opération aérienne contre l'EI en Syrie à la demande du président Bachar el-Assad. Ses avions ont détruit mercredi des postes de commandement, des sites militaires et des dépôts de munitions des djihadistes, notamment un état-major et un dépôt de munitions près d'Idlib, ainsi qu'un poste de commandement renforcé à trois niveaux près de Hama.

    Moscou a informé les Etats-Unis et leurs alliés de son opération avant de les appeler à éviter l'espace aérien syrien. Le Pentagone a toutefois déclaré que l'aviation de la coalition poursuivrait ses raids comme prévu.

    Lire aussi:

    Frappes russes en Syrie: Marine Le Pen dénonce la propagande US
    Poutine: la mort de civils annoncée avant le début des frappes russes en Syrie
    Le président vénézuélien soutient les frappes russes en Syrie
    Tags:
    coalition, destruction, frappe aérienne, Etat islamique, Riad Haddad, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik