Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux des pays membres de l'UE

    Royaume-Uni: le monde des affaires pour le référendum sur la sortie de l'UE

    © AP Photo/ Christian Lutz
    International
    URL courte
    Le Royaume-Uni en attente du référendum sur le Brexit (2015) (77)
    11088200

    D'après le premier ministre britannique David Cameron le plébiscite devrait avoir lieu avant la fin 2017.

    Les représentants du milieu des affaires du Royaume-Uni exigent que le premier ministre du pays, David Cameron, accélère le projet de referendum sur l'appartenance du pays à l'Union européenne, rapporte le quotidien britannique Financial Times.

    Le directeur de l’Institute of Directors Simon Walker a soutenu la tenue du plébiscite pour 2016 puisque, selon lui, dans le cas contraire, la proportion des partisans et des adversaires de la sortie du pays de l'UE sera "estimée à 50 / 50".

    "L'équipe des négociateurs du premier ministre a toujours pour objectif d'assurer la réalisation de réformes de l'UE et d'organiser un référendum. Toutefois, à Bruxelles, la peur que le processus de négociation ne soit bloqué grandit, et cela en partie à cause de la crise migratoire, ce qui rend peu probable de parvenir à un accord pour Noël, comme ce qui avait été prévu", indique l'édition.

    De même, le journal cite les opinions des autres représentants des pays de l'UE, y compris la France, qui réclame au Royaume-Uni une liste concrète des réformes souhaitées.

    D'après David Cameron, le référendum devrait avoir lieu avant la fin 2017, pourtant plusieurs médias estiment qu'il est bien probable que le vote soit organisé dès l'année prochaine.

    Dossier:
    Le Royaume-Uni en attente du référendum sur le Brexit (2015) (77)

    Lire aussi:

    Référendum britannique sur la sortie de l'UE: la question qui fâche
    Le référendum sur la sortie de l'UE, un outil de chantage politique
    Les Britanniques veulent un nouveau référendum sur le Brexit
    Tags:
    Financial Times, Union européenne (UE), David Cameron, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik