Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton, 2015

    Hillary Clinton s’oppose au Partenariat transpacifique

    © REUTERS/ Brendan McDermid
    International
    URL courte
    Traité de partenariat transpacifique (TPP) (29)
    122594172

    La candidate à la présidentielle US s'est prononcée contre l'accord de partenariat transpacifique lors d'une interview accordée à CNN.

    Hillary Clinton a fustigé l'accord de partenariat transpacifique (TPP) promu par le président Barack Obama lors d'une interview accordée au journaliste Judy Woodruff.

    "Je n'ai pas d'avis favorable compte tenu de ce que j'en ai appris (du TPP, ndlr). (…) J'ai dit dès le début que nous avions besoin d'un accord commercial qui créerait de bons emplois pour les Américains, qui contribuerait à l'augmentation des salaires et au renforcement de la sécurité nationale, et j'estime toujours que c'est cette barre-là que nous devons atteindre", a annoncé l'ex-secrétaire d'Etat des Etats-Unis.

    "Je ne pense pas que cela (le TPP, ndlr) nous aidera à atteindre la barre que j'ai fixée", a-t-elle ajouté.

    Il est toutefois à noter que Mme Clinton avait contribué à jeter les bases de l'entente en tant que secrétaire d'État, un poste qu'elle a occupé de 2009 à 2013.

    Le TPP est conçu pour servir d'alternative à l'Association des nations de l'Asie du sud-est (ASEAN) et à la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC).

    Il s'agira de la zone de libre-échange la plus vaste au monde avec la participation de 12 Etats totalisant près de 40% du commerce mondial, dont les Etats-Unis, l'Australie, le Brunei, le Chili, la Nouvelle-Zélande, Singapour, la Malaisie, le Pérou, le Vietnam, le Japon, le Mexique et le Canada.

    Les négociations, menées dans le secret et l'opacité, ont débuté en 2008 et se sont achevées lundi dernier après une session de négociations de plus de cinq jours à Atlanta.

     

     

    Dossier:
    Traité de partenariat transpacifique (TPP) (29)

    Lire aussi:

    Traité transpacifique: un changement dans l’architecture régionale?
    Route de la soie ou Partenariat transpacifique: Poutine fait son choix
    Le Partenariat transpacifique menacé par la présidentielle américaine
    Tags:
    politique, commerce, Traité de partenariat transpacifique (TPP), accord, APEC, Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Hillary Clinton, Canada, Mexique, Japon, Vietnam, Pérou, Malaisie, Singapour, Nouvelle-Zélande, Chili, Brunei, Australie, Asie-Pacifique, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik