Ecoutez Radio Sputnik
    Okkupert

    Ce fantôme d'un occupant russe qui hante la Norvège

    © Photo. YouTube/tv2underholdning
    International
    URL courte
    254207468

    La chaîne de télévision nationale norvégienne TV2 a commencé la diffusion de la série Okkupert (Sous occupation).

    La série dépeint l'occupation de la Norvège par l'armée russe dans un avenir proche: un parti écologique radical arrivé au pouvoir en Norvège arrête la production de pétrole et de gaz et l'armée russe occupe le pays afin de placer les gisements d'hydrocarbures sous son contrôle.

    Okkupert a déjà battu plusieurs records. Il s'agit notamment du projet le plus onéreux de l'histoire de la télévision norvégienne (9,6 millions d'euros), qui a également battu le record d'audience: 633.000 Norvégiens, soit 13% de la population du pays, ont regardé le premier épisode.

    Sputnik Norge a interviewé un des acteurs de la série. Le Russe Eugène Diakonov, habitant en Norvège, y a joué le rôle d'un bandit.

    "C'est inévitable. S'il s'agit d'un russe, ce sera naturellement un bandit; si c'est une femme, elle devra être une prostituée", explique-t-il.

    Selon lui, la russophobie est en train de devenir une carte de visite pour plusieurs hommes politiques norvégiens.

    L'audience principale de la série se compose de gens entre 20 et 49 ans. Les téléspectateurs plus âgés ont été plutôt déçus par le sujet du film, tandis que les jeunes y ont manifesté un grand intérêt "car dès l'école on leur inculque le mythe d'une +méchante+ Russie (…). Suite aux évènements survenus en Ukraine, la menace russe est actuellement à la mode", déplore l'acteur russe.

    Effectivement, il semble que la menace russe soit la principale préoccupation de l'Occident. Il est très commode de créer des dangers fictifs, au lieu de relever de véritables défis, dont l'afflux migratoire en Europe.

    La Suède ne cesse d'évoquer la présence de navires soi-disant russes dans ses eaux; maintenant, c'est le tour de la Norvège de présenter la Russie comme l'agresseur et l'envahisseur.

    Le Royaume-Uni, la Finlande, le Danemark, la Suède, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg ont acheté les droits de diffusion de la série Okkupert, ce qui n'ira sans doute pas sans entraîner une montée non négligeable de l'attitude russophobe chez les jeunes téléspectateurs, qui sont généralement les plus susceptibles de croire à la "vérité" véhiculée par la télévision.

    Lire aussi:

    Allemagne: une chaîne de TV mise à l'index pour avoir diffusé une émission russe
    Cyberattaque à TV5 Monde: faute de preuves, accusons les Russes
    La chaîne TV5 Monde piratée par un groupe djihadiste
    Une chaîne de TV allemande accusée de mensonge sur l'Ukraine
    Tags:
    série télévisée, propagande antirusse, russophobie, Norvège
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik