Ecoutez Radio Sputnik
    Совместная пресс-конференция президента РФ В.Путина и канцлера Германии А.Меркель

    Poutine convoque le Conseil de sécurité de la Fédération de Russie

    Sputnik Host Photo Agency / Vitayi Belousov
    International
    URL courte
    45224982308

    Le président russe Vladimir Poutine a discuté l'opération de l'Armée de l'air russe en Syrie avec les membres du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie.

    "M. Poutine a tenu une réunion avec les membres permanents du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie. Lors de la réunion, ils ont discuté de la situation en Syrie ainsi que du déroulement de l'opération menée par l'Armée de l'air russe afin de soutenir l'offensive de l'armée syrienne", a déclaré le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov.

    M. Peskov a estimé que le sujet de la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme a été évoqué dans un contexte plus large. "Le président russe a exprimé encore une fois ses condoléances au peuple turc, en rapport avec l'attentat qui a eu lieu aujourd'hui à Ankara", a-t-il déclaré.

    D'autres questions sociales et économiques ont également été évoquées lors de la réunion du Conseil.

    En septembre, le président russe Vladimir Poutine s'est adressé au Conseil de la Fédération (sénat russe) en vue d'obtenir la permission d'utiliser les forces armées russes à l'étranger et a reçu son accord. Ainsi, le 30 septembre, la Russie lançait une opération aérienne militaire en Syrie.

    L'ambassadeur de Syrie en Russie, Riad Haddad, a confirmé que les frappes aériennes russes ciblaient les positions des terroristes et non pas l'opposition ou les civils. Selon M. Haddad, l'armée syrienne dispose des coordonnées exactes des positions des djihadistes.

    Depuis le 30 septembre, l'Armée aérienne russe a effectué 200 frappes aériennes sur les positions des islamistes, a éliminé près de 300 combattants djihadistes ainsi que leurs camps et des dépôts de munitions.

    M. Peskov a déclaré auparavant que l'opération russe en Syrie serait menée parallèlement avec l'offensive de l'armée syrienne. Le chef de l'administration du Kremlin Sergueï Ivanov a déclaré qu'il ne s'agissait pas d'une opération sur terre.

    Lire aussi:

    L'armée syrienne libère la vallée de Hama
    Die Welt: "la nouvelle stratégie" d'Obama en Syrie vouée à l'échec
    Les avions russes ont frappé 55 positions de l'EI en Syrie
    Frappes russes en Syrie: les médias occidentaux déconnectés de la réalité
    Tags:
    lutte antiterroriste, frappe aérienne, Conseil de la Fédération, Etat islamique, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik