International
URL courte
481119
S'abonner

Lors d'une interview sur la chaîne CBS, le président américain Barack Obama a été égratigné pour sa politique en Syrie. A une affirmation provocatrice de l'animateur voulant que le président russe ait mis en doute la position du leader américain, Obama a rétorqué en commençant par le problème du changement climatique.

Dans une interview sur la chaîne CBS, l'animateur Steve Kroft a réprimandé le président américain en raison de sa politique en Syrie, écrit le site d'information américain Business Insider.

L'animateur a mis en évidence la manière dont le chef de l'Etat russe Vladimir Poutine portait concurrence au leadership des Etats-Unis: ses troupes sont désormais en Syrie, il mène une opération dans le Proche Orient pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale. Il aurait même frappé des insurgés, supporté par les États-Unis. 

Le président n'étant pas prêt à une mise en doute de sa suprématie, sa réaction a surpris l'édition, qui l'a jugée pour le moins "étrange". 

"A mon avis, le leadership consiste à prendre l'initiative sur la question des changements climatiques". Le Business Insider ajoute qu'au fur et à mesure de l'interview Barack Obama a mentionné également d'autres problèmes mondiaux, notamment la crise syrienne. Pourtant, le fait que le président américain ait commencé par le climat a fait naître beaucoup de commentaires ironiques.


Lire aussi:

Obama, meilleur danseur de tous les dirigeants mondiaux
Syrie: Obama annoncera des changements dans l'entraînement des rebelles
Cette question sur Napoléon fait éclater de rire Élisabeth Moreno – vidéo
La France livre à la Slovaquie 15.000 doses de vaccin contre le coronavirus
Tags:
frappe aérienne, réaction, dominance, CBS, Barack Obama, Syrie, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook