International
URL courte
16325
S'abonner

Tout comme l'Egypte, le Sénégal, l'Uruguay et le Japon, l'Ukraine, qui était le seul candidat du groupe régional des pays d'Europe de l'Est, devient membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies.

L'Ukraine, l'unique candidat du groupe régional des pays d'Europe de l'Est, a été élue jeudi sans surprise membre non permanent du Conseil de sécurité de l'Onu à l'issue d'un scrutin secret. 

Sa candidature a récolté 177 voix alors que 118 suffrages auraient suffi. A part l'Ukraine, quatre autres nouveaux membres non permanents siègeront à partir du 1er janvier 2016 au Conseil de sécurité des Nations unies.

Le Conseil compte 15 membres, dont cinq permanents (Etats-Unis, France, Russie, Chine, Royaume-Uni) qui ont seuls droit de veto.
Cinq nouveaux membres non permanents sont élus chaque année par l'Assemblée générale de l'Onu. Ils prennent leurs sièges le 1er janvier suivant pour un mandat de deux ans.

Ce renouvellement se fait sur une base régionale. Cette année, le Japon, l'Egypte, le Sénégal, l'Ukraine et l'Uruguay n'ont pas de concurrents dans leurs régions respectives. Ils remplaceront la Jordanie, le Tchad, le Nigeria, la Lituanie et le Chili.

Les autres membres non permanents sont l'Angola, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, l'Espagne et le Venezuela.
Les candidats, même sans concurrence, doivent convaincre les deux tiers des pays membres votant (129 voix sur 193).

Lire aussi:

Onu: quand l'Ukraine se fait concurrence à elle-même
Japon, Ukraine, Egypte vont faire leur entrée au Conseil de sécurité de l'Onu
La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
Tags:
élections, ONU, Conseil de sécurité de l'Onu, Japon, Egypte, Uruguay, Sénégal, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook