International
URL courte
16591
S'abonner

La raison principale des malheurs de l'Ukraine est la révolution nationale et l'arrivée au pouvoir des "voleurs non dissimulés et dilapidateurs des fonds de l'Etat", estime Nikolaï Azarov.

L'attisement de la haine de la Russie parmi le peuple ukrainien ne sauvera pas le gouvernement, estime l'ancien premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov.

D'après lui, tant que le mythe attribuant au gouvernement et au président russe tous les malheurs actuels de l'Ukraine, "ne sera pas effacé de la conscience (collective, ndlr) des Ukrainiens", la vie ne s'améliorera pas.

"Les mythes sur le pouvoir précédent, sur Poutine, sur la Russie-agresseur, sur la Russie-ennemie permet au régime de Kiev de piller et de dépouiller les Ukrainiens. Et plus ils croiront en ces mythes, plus le nœud coulant se serrera fort autour de leurs cous", a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

Selon M.Azarov, la raison principale des malheurs de l'Ukraine est la révolution nationale et l'arrivée au pouvoir des "voleurs non dissimulés et dilapidateurs des fonds de l'Etat".

"Voilà où en sont les choses. La seule chose que le régime de Kiev a réussi à faire est d'enflammer l'atmosphère de haine pour le pouvoir actuel et pour la Russie dans le pays. Ceci est une voie qui ne mène nulle part. Et de plus en plus de gens s'en persuadent", a conclu l'ex-premier ministre ukrainien.

Lire aussi:

L'ex-Premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov a présenté son livre à Moscou
Azarov: les autorités ukrainiennes incapables de mettre fin aux hostilités
Ex-premier ministre: les Ukrainiens doivent sortir de leur "zombification"
Tags:
Nikolaï Azarov, Kiev, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook