International
URL courte
655118
S'abonner

Le premier ministre Arseni Iatseniouk a posé, dans l'émission de télévision ukrainienne "Dix minutes avec le premier ministre", quatre conditions pour la tenue des élections dans le Donbass.

D'après le premier ministre ukrainien, la condition principale pour tenir les élections locales est la réalisation des accords de Minsk. Deuxièmement, les personnes déplacées, dont le nombre s'élève à un million et demi, doivent également avoir le droit de participer aux élections. La troisième condition est la conformité de ces élections à la législation ukrainienne. Et enfin, la quatrième condition stipule que les partis ukrainiens doivent pouvoir participer aux élections et que les médias ukrainiens aient accès au vote.

On peut trouver la vidéo dans laquelle M. Iatseniouk énumère ces quatre conditions sur sa page Facebook.

Говоримо про місцеві вибори.

Posté par Арсеній Яценюк sur dimanche 18 octobre 2015

Les élections locales en Ukraine sont fixées au 25 octobre. De leur côté, les autorités de la DNR et de la LNR ont pris la décision d'organiser les élections à des dates différentes, soit le 18 octobre et le 1er novembre respectivement.

Pourtant, le 6 octobre, lors d'une réunion du groupe de contact sur l'Ukraine à Minsk, Denis Pouchiline et Vladislav Deïnego, respectivement négociateurs des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR), ont annoncé la décision des autorités des deux républiques de reporter les élections locales du 18 octobre et du 1er novembre à l'année prochaine.

Les deux négociateurs ont souligné que cette décision avait été prise suite à l'examen du bilan des négociations des dirigeants russe, allemand, français et ukrainien qui se sont tenues le 2 octobre à Paris.

Selon MM Pouchiline et M.Deïnego, les autorités des républiques autoproclamées accordent du temps aux autorités de Kiev pour que celles-ci puissent mettre en œuvre les engagements faits dans le cadre des accords de Minsk.

Plus tôt, le président ukrainien Piotr Porochenko avait promis d'élargir ou de prolonger les sanctions antirusses si les élections avaient lieu.


Lire aussi:

Voir Paris et repartir: les conclusions de la rencontre "Normandie"
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
conditions, accords de Minsk II, élections, Arseni Iatseniouk, Lougansk, Donbass, Donetsk, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook