Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants

    Les Pays-Bas publient une lettre ouverte aux migrants

    © AP Photo / Markus Schreiber
    International
    URL courte
    Crise migratoire (787)
    8475

    Le gouvernement néerlandais a adressé une lettre ouverte aux migrants s'estimant en droit de recevoir un statut de réfugié dans le pays, annonce ce mardi l’édition Dutsch News. La lettre a été rendue publique en langue anglaise.

    La lettre, signée par le ministre adjoint néerlandais de la sécurité et de la justice Klass Deikhoff, souligne la possibilité d'un "accueil froid" des migrants aux Pays-Bas. La crise migratoire actuelle touche également ce pays. La semaine dernière, 2.200 migrants sont arrivés aux Pays-Bas, et 2.500 lors la semaine précédente.

    La lettre explique le mécanisme d'examen des demandes d'asile aux Pays-Bas. Une telle demande sera soumise à un examen dans six mois, et elle pourrait être examinée encore six mois. Selon la lettre, il s'agit de procéder à une étude exacte dans chaque cas.

    Le statut de réfugié ne garantit pas automatiquement la résolution des problèmes de logement, et les réfugiés pourront être obligés de rester dans une demeure temporaire. Le logement proposé aux migrants pourrait être assez vétuste.

    "Il est possible que vous soyez obligés de partager votre logement avec d'autres personnes", explique la lettre ouverte.

    D'après la lettre, les réfugiés auront besoin de beaucoup de temps pour faire arriver leurs familles aux Pays-Bas, parce qu'ils n'auront la possibilité de soulever cette question qu'après avoir reçu le statut de réfugié. Dans le cas inverse, les autorités néerlandaises promettent d'aider les migrants à retourner à leurs points de départ.

    La crise migratoire actuelle touche de nombreux pays d'Europe. Cette crise est même considérée comme la plus grave depuis l'époque de la Seconde guerre mondiale. Selon les données récentes de l'agence des frontières Frontex, plus de 710.000 migrants sont arrivés sur le territoire de l'Union européenne dans les neuf premiers mois de 2015.

    Dossier:
    Crise migratoire (787)

    Lire aussi:

    Vers un nouveau "mur de Berlin anti-migrants"?
    Turquie: adhésion à l'UE en échange de l'accueil des migrants?
    La Hongrie ferme aux migrants sa frontière avec la Croatie
    Conseil de l’Europe: les migrants ont des droits même sans papiers
    Tags:
    crise migratoire, lettre ouverte, migrants, logement, réfugiés, Pays-Bas, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik