International
URL courte
62862
S'abonner

La Russie compte sur la création d'une vaste coalition comprenant l'Arabie saoudite, la Turquie, l'Egypte, la Jordanie, l'Irak, les USA et l'UE afin de lutter contre le terrorisme en Syrie, a déclaré le chef de l'administration présidentielle Sergueï Ivanov.

"La Russie est prête à collaborer avec toutes les parties prenantes en Syrie, pourtant les méthodes militaires ne sont pas suffisantes afin de résoudre le problème", a fait remarquer M.Ivanov.

Le chef de l'administration présidentielle a également souligné que l'opération terrestre visant les groupes djihadistes Etat islamique et Front al-Nosra en Syrie devait être menée par l'armée syrienne et les combattants kurdes.

"Sans opération terrestre effectuée par les forces armées syriennes, les frappes aériennes contre l'EI ne seront pas efficaces", a ajouté Sergueï Ivanov.

Le 30 septembre l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

Le 7 octobre, des missiles russes ont également été tirés sur les sites de l'EI depuis des navires en mer Caspienne.

 

Lire aussi:

Syrie: l’aviation russe interrompt une réunion entre terroristes
Un drone américain repéré au-dessus de la Syrie
Les munitions US sont-elles solubles dans l’opposition syrienne?
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
lutte antiterroriste, opération militaire, frappe aérienne, aviation, terrorisme, Sergueï Ivanov, Proche-Orient, Damas, Moscou, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook