Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine lors d'une réunion du club de discussion Valdaï

    Poutine: combattre les terroristes en Syrie au lieu de les attendre en Russie

    © Sputnik . Anton Denisov
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    16771

    Selon le président russe, la menace terroriste en Russie reste au même niveau qu'avant le début de l'opération antiterroriste russe en Syrie.

    La Russie préfère combattre les terroristes en Syrie au lieu de les attendre en Russie, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors de la 12e réunion annuelle du club de discussion international Valdaï à Sotchi.

    "La menace des attaques terroristes en Russie n'a ni augmenté ni diminué suite à nos actions en Syrie. Elle reste au même niveau, malheureusement. Qu'est-ce qui a poussé les terroristes à attaquer Volgograd avant que nous ne lancions notre opération en Syrie? Leur mentalité haineuse et la lutte contre la Russie en tant qu'Etat. Nous préférons donc lutter contre eux là-bas au lieu de les attendre ici", a indiqué M.Poutine.

    Attentat à Volgograd (Archives)
    Service de presse du ministère de l'Intérieur pour la région de Volgograd
    Les derniers attentats en date en Russie ont eu lieu en décembre 2013 dans la ville de Volgograd (sud), alors frappée par trois explosions visant la gare ferroviaire et les transports publics. 41 personnes sont mortes dans ces attaques.

    "Nos militaires luttent contre le terrorisme en Syrie et défendent ainsi les intérêts du peuple syrien, mais aussi de la Russie et du peuple russe", a ajouté le président.

    Selon lui, les pilotes russes attaquent uniquement les groupes terroristes qui présentent une menace pour la Russie. "Ils risquent leur santé et leur vie, ils sont tous des héros. Mais ils ont choisi eux-mêmes ce métier et c'est leur choix. Je suis fier d'eux", a conclu M.Poutine.

    La Russie mène depuis le 30 septembre une opération militaire contre les terroristes du groupe Etat islamique (EI) en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI. Le 7 octobre, quatre navires de la Flottille russe de la mer Caspienne ont aussi tiré des missiles contre des sites de l'EI.


    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Opération russe en Syrie: 819 sites djihadistes détruits
    Jimmy Carter a transmis à la Russie les positions de l'EI en Syrie
    La Russie appelle à une vaste coalition pour vaincre le terrorisme en Syrie
    Tags:
    lutte antiterroriste, Club de discussion Valdaï, Vladimir Poutine, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik