International
URL courte
63753
S'abonner

L'une des lois américaines a un point à propos de la "démocratisation de la Russie", mais que penseraient les Etats-Unis si Moscou se fixait le même but à leur encontre, s'interroge Vladimir Poutine.

La Russie cherchera des points d’accord avec les Etats-Unis, même si le dialogue est actuellement entravé par le messianisme politique de Washington, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion du club de discussion international Valdaï à Sotchi.

"Est-il possible d’imaginer que nous inscrivions le but de démocratiser les Etats-Unis dans notre loi interne? Pour le moins, cela serait impoli", a indiqué M.Poutine.

Or, selon le président russe, "il est difficile de mener un dialogue à un tel format".

"Malheureusement, je ne peux pas me priver de certaines critiques, quand la base de la politique actuelle est une sorte de messianisme et d’exclusivité, il est difficile pour nous de mener un dialogue à ce format, car cela présente un fossé avec nos valeurs traditionnelles partagées qui sont, sans aucun doute, basées sur l'égalité de tous devant le Créateur", a annoncé M.Poutine.

Cependant, d'après lui, "cela ne signifie pas que dans un tel cadre de référence, nous ne pouvons et ne devons pas chercher un terrain d’entente, nous le ferons", a affirmé le président.

Lire aussi:

Poutine: combattre les terroristes en Syrie au lieu de les attendre en Russie
Poutine: Assad favorable au soutien par Moscou de l'opposition syrienne anti-EI
Poutine: pas de gagnant en cas de conflit dans un monde nucléaire
Meurtre d’Éric Masson à Avignon: quatre suspects interpellés, dont le tireur présumé
Tags:
Club de discussion Valdaï, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook