Ecoutez Radio Sputnik
    Frappes de l'aviation russe en Syrie

    Frappes russes en Syrie: les terroristes de Daech fuient en Afghanistan

    © Flickr/ kuhnmi
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    451554
    S'abonner

    La Russie et l'Inde ont un intérêt commun à combattre les groupes terroristes, qu'il s'agisse des talibans ou de l'Etat islamique, estime un expert indien.

    Suite aux frappes de l'aviation russe sur les positions de l'Etat islamique en Syrie, les terroristes de Daech ont commencé à fuir vers d'autres pays, y compris en Afghanistan, affirme l'analyste politique indien Arun Mohanti dans une interview à l'agence Sputnik.

    Il est persuadé que la Russie et l'Inde ont des intérêts communs dans cette région.

    "La situation en Afghanistan se dégrade à vue d'œil, et le danger terroriste émanant des talibans persiste toujours. L'instabilité dans ce pays constitue une menace aussi bien pour la sécurité de l'Inde que de la Russie", déclare l'expert.

    L'Afghanistan s'est retrouvé pour ainsi dire "pris entre deux feux": avec les talibans d’un côté et de l'autre, les djihadistes de Daech. Ces derniers trouvent de plus en plus souvent refuge en Afghanistan. L'Etat islamique recrute déjà des partisans dans les provinces reculées de ce pays et y chasse les talibans. Cette situation risque d'aboutir à une collision entre les sphères d'influence des deux groupes islamistes, ce qui provoquerait à son tour une nouvelle vague de violences dans le pays.

    "Les talibans se sont récemment emparés de la tristement célèbre province de Kunduz. Et bien que les forces gouvernementales aient réussi à la reconquérir, nous voyons que les talibans sont de nouveaux actifs en Afghanistan et que leur influence se renforce", constate l'analyste.

    Selon lui, il ne fait aucun doute qu'après avoir repris le contrôle de l'Afghanistan, les talibans partiront à la conquête du Proche-Orient.

    "Il n'est pas non plus exclu qu'ils puissent intensifier leurs activités en Inde, en premier lieu au Cachemire. L'Afghanistan étant notre voisin, toute dégradation de la situation dans ce pays constitue un danger pour nous", a indiqué Arun Mohanti.
    D'après lui, "la Russie est également menacée, car les talibans pourront y pénétrer via l'Asie centrale".

    "Voici pourquoi il est dans l'intérêt de la Russie et de l'Inde d'éliminer la menace terroriste une fois pour toutes", a conclu l'expert indien.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Frappes russes en Syrie: un flashmob de soutien sur Twitter
    71% des Britanniques soutiennent les frappes russes en Syrie
    Frappes russes en Syrie: les médias occidentaux déconnectés de la réalité
    Après les frappes russes, un petit village syrien respire à nouveau
    Tags:
    terrorisme, talibans, Etat islamique, Kunduz, Asie centrale, Inde, Russie, Afghanistan, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik