Ecoutez Radio Sputnik
    Base aérienne russe de Hmeimim, en Syrie

    Médias US: l’armée russe a définitivement rompu avec son passé soviétique

    © Sputnik . Dmitiy Vinogradov
    International
    URL courte
    Nouvelles armes russes (136)
    22883
    S'abonner

    L’armée russe moderne diffère considérablement de celle de l’Union soviétique, et pas uniquement en raison de son équipement militaire dernier cri, a écrit un journaliste de l’agence Associated Press (AP) suite à sa visite sur la base de Hmeimim en Syrie.

    D'après le reporter, l'armée russe renouvelée prodigue des soins minutieux à ses soldats. Ainsi, lors de sa visite sur la base russe de Hmeimim, il a vu des "rangées de maisons bien entretenues", équipées de climatiseurs et de nombreuses cabines de douche, permettant d'héberger simultanément entre deux et huit personnes selon leur grade.

    "La cuisine en plein air et le mess ont l'air extrêmement propre. Les cuisiniers font du pain, préparent pour les soldats des mets russes simples, mais copieux. L'eau potable subit une filtration à travers plusieurs couches successives, permettant de prévenir toute menace de contamination chimique ou biologique", a raconté le journaliste.

    "Dans un magasin situé à proximité, on peut acheter des souvenirs et des vêtements. En outre, dans un café voisin, les vendeurs proposent des bonbons, des petits fours et de la glace en provenance de Russie", a-t-il écrit.

    "Les soldats sont visiblement fiers de leur nouvel uniforme et de leurs hautes bottes couleur sable, très confortables", a-t-il souligné. Selon le reporter, exposé à une chaleur de 30ºC, le personnel technique porte en l'occurrence des shorts et des baskets blanches.

    "Tout cela créé un contraste frappant avec l'uniforme "gris" de l'époque soviétique", a fait remarquer le journaliste.

    Il a également ajouté que "l'armée russe moderne différait de son aïeule non seulement par son apparence, mais aussi par sa valeur combative et sa mentalité".

    "Le déploiement rapide de forces expéditionnaires considérables, la campagne militaire au cours de laquelle des dizaines d'avions frappent des cibles jour et nuit pendant des semaines, le lancement de missiles balistiques à longue portée depuis la mer Caspienne, tout cela a été conçu comme un signe clair visant à montrer que l'armée russe était en mesure de rivaliser par sa capacité de combat avec celle des Etats-Unis", a relevé le reporter.

    Le 22 octobre, le ministère russe de la Défense a accueilli les journalistes de plusieurs agences de presse internationales sur sa base aérienne située près de la ville syrienne de Lattaquié. Ainsi, les journalistes ont pu prendre des photos et réaliser des vidéos de la base en question.

    Les journalistes ont également eu l'occasion d'observer le déroulement d'opérations militaires depuis la base de Hmeimim, située non loin de Lattaquié.

     

    Dossier:
    Nouvelles armes russes (136)

    Lire aussi:

    Médias US: les Syriens disent "merci" à Poutine
    Les médias occidentaux en visite sur la base russe en Syrie
    Syrie: les avions russes déployés sur la base de Hmeimim
    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Tags:
    journalisme, crise syrienne, frappe aérienne, Hmeimim, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik