Ecoutez Radio Sputnik
    Médicaments

    MSF interdit d'exercer à Donetsk

    © Sputnik . Ruslan Krivobok
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    18544

    Les autorités de la république populaire autoproclamée de Donetsk ont retiré l'accréditation à l'ONG Médecins sans frontières, soupçonnée d'espionnage et de trafic de psychotropes.

    Le ministère de la Sécurité d'Etat de la république populaire autoproclamée de Donetsk (DNR) a soupçonné MSF d'espionnage et de trafic de psychotropes et lui a retiré son accréditation, rapporte l'agence d'information locale, se référant au bureau chargé des accréditations des ONG dans la république. 

    "Le ministère a constaté toute une série d'actions suspectes de l'ONG, dont la collecte de renseignements concernant la défense et l'organisation d'entraînements psychologiques parmi la population dans la zone frontalière, séances manifestement destinées à désorienter socialement les citoyens", lit-on dans le communiqué.  

    Par ailleurs, MSF a attiré l'attention du ministère suite à la découverte, dans ses entrepôts, de stocks illégaux de médicaments psychotropes. En outre, les règles du stockage de médicaments n'y étaient pas respectées. 

    L'agence fait également savoir que les autorités de la DNR ont enregistré des cas d'importation illégale de psychotropes sur le territoire de la république. Ce sont tous ces éléments qui ont motivé le retrait de l'accréditation à MSF. 

    L'ONG a été informée par écrit que son accréditation lui était retirée et que ses activités sur le territoire de la DNR devaient être immédiatement interrompues.  

    Plus tôt, le coordinateur de MSF pour la Russie Ewald Stals a déclaré que l'ONG demanderait aux autorités de la DNR de réexaminer le retrait de son accréditation afin qu’elle puisse reprendre ses activités médicales.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Donetsk et Lougansk prêtes à rester ukrainiennes
    L'Iran a «confisqué» un pétrolier britannique, des Russes sont à bord - images
    L’Iran «paiera un prix que personne n’a jamais payé» s’il attaque les USA, promet Trump
    L'Iran publie une vidéo pour contrer les preuves que les USA prétendent avoir quant à la destruction d'un drone
    Tags:
    trafic, espionnage, Médecins sans frontières (MSF), Ewald Stals, Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik