International
URL courte
29763
S'abonner

Le représentant officiel du ministère russe des Affaires étrangères a commenté de manière ironique un article du journal New York Times portant sur de soi-disant manigances russes visant à couper les Etats-Unis d'Internet.

Les médias américains ont rapporté que des sous-marins russes menaient "une activité agressive" à proximité des câbles sous-marins de communication fournissant l'accès à Internet au monde entier. Les autorités américaines se sont montrées particulièrement préoccupées par cette nouvelle menace émanant des méchants Russes… D'après la version américaine des faits, la Russie envisagerait de déconnecter les Etats-Unis en cas de conflit, a rapporté l'édition américaine, semant l'épouvante.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova n'a pas passé l'annonce sous silence. Elle a posté sur sa page Facebook le texte, traduit en russe, de l'article initial du New York Times. Le représentant officiel du ministère des Affaires s'est fait laconique et a commenté ce nouveau complot russe en une seule phrase:

"En un mot: l'automne", a ironisé Maria Zakharova à propos des craintes américaines.

Ce n'est cependant pas la première fois que des annonces sur de soi-disant manigances de la marine russe paraissent dans la presse occidentale. 

Ainsi, en octobre 2014, le ministère suédois de la Défense avait organisé une vaste opération de recherche d'un sous-marin étranger soupçonné d'activité de renseignements dans l'archipel de Stockholm (30.000 îles et îlots). Les médias locaux avaient alors affirmé que le sous-marin était russe.

Plus tard, la Marine suédoise a reconnu que l'engin mystérieux qu'elle avait traqué au large de Stockholm n'était en fait qu'un bateau technique suédois.

En septembre dernier, Washington a également envoyé un sous-marin sous la glace du Pôle Nord, soupçonnant un navire océanographique russe de surveiller ses submersibles.


Lire aussi:

"Menace russe sous-marine": l'US Navy dépensera des milliards
L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Tags:
menaces, sous-marins, flotte, Maria Zakharova, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook