Ecoutez Radio Sputnik
    les élections locales en Ukraine, octobre 2015

    La vie politique en Ukraine, cette galaxie fictive lointaine…

    © AFP 2019 SERGEI GAPON
    International
    URL courte
    23319
    S'abonner

    La population ukrainienne ne prend plus les élections au sérieux, car ce procédé de désignation des gouvernants s'est transformé en festival à la Disney où les personnages de Star Wars envahissent la scène politique.

    Leonid Bershidsky, écrivain et chroniqueur russe chez Bloomberg, a publié un article d'analyse dans lequel il arrive à la conclusion que les élections locales en Ukraine ont fait la preuve qu'un nombre croissant d'Ukrainiens cessent de faire confiance aux hommes politiques, rapporte l'agence Bloomberg.

    Après le premier tour des municipales, le bilan est morne pour la fragile démocratie ukrainienne: seuls 46,5 % des électeurs ukrainiens se sont rendus aux urnes lors des municipales du 25 octobre.

    Si, l'an dernier, les Ukrainiens ont soutenu le parti pro-européen du premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk et du président Piotr Porochenko, cette année l'enthousiasme a diminué. Le niveau de confiance du Front populaire du premier ministre a chuté à tel point que le chef du gouvernement a décidé de ne pas participer aux élections locales, tandis que le "Bloc Piotr Porochenko" a récolté 18% des voix, soit moins que ce qui avait été prévu.

    Les élections devaient représenter un jalon important pour l'Ukraine, car le président Porochenko avait promis de décentraliser le pays sur le modèle européen. Néanmoins, si les oligarques et les élites locales interfèrent dans la situation, c'est le morcellement féodal médiéval qui risque d'être instauré dans le pays, et non le système de gouvernance européen, indique l'article.

    "Afin de maintenir l'illusion du contrôle des régions, M.Porochenko et son équipe seraient forcés de négocier avec les oligarques, les magnats locaux, les militants nationalistes et les populistes, ce qui aggraverait le chaos à peine contrôlé qui règne dans le pays (…). L'élimination de la corruption représente maintenant une perspective lointaine", prédit M.Bershidsky.

    Les gens semblent lassés de la politique et perdent confiance en la "rhétorique réformiste des autorités", estime le chroniqueur. Ainsi, le meilleur symbole de la méfiance aux autorités, estime Leonid Bershidsky, était l'élection de l'"empereur Palpatine" au Conseil municipal d'Odessa. D'ailleurs, l'homme politique Dmitry Palpatine, qui a officiellement emprunté l'identité du personnage de Star Wars, occupe réellement le poste d'"empereur" dans la société "Palpatine finance group".

    "Pourquoi pas? Pour nombre d'électeurs la vie politique du pays ne semble pas plus réelle que dans une galaxie fictive lointaine", ironise le chroniqueur de Bloomberg.

    Lire aussi:

    Ukraine: l'opposition accuse le pouvoir de saboter les élections locales
    Ukraine: une pétition "Dark Vador, premier ministre" reçoit 25.000 signatures
    Ukraine: désavoué par le peuple, Iatseniouk cherche à éviter l’humiliation
    Tags:
    élections, Star Wars (film), Arseni Iatseniouk, Petro Porochenko, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik