International
URL courte
9224
S'abonner

Les problèmes liés aux émissions des véhicules à moteur diesel avaient déjà été étudiés par le gouvernement du Royaume-Uni en 2009, annonce l’édition Times, se référant à sa propre enquête.

Selon le Times, la recherche correspondante a été effectuée sur demande du ministère de la défense de l'environnement, de l'alimentation et de l'agriculture et a montré que les véhicules à moteurs diesel étaient caractérisés par un plus haut niveau de pollution par rapport à celui attendu.

Selon les données de l'édition, le gouvernement britannique s'est rendu compte que les véhicules à moteurs diesel dépassaient considérablement la norme des émissions négatives pour l'environnement.

Cependant, le gouvernement a décidé d'offrir 1,7 milliards de livres de réductions d'impôts afin de pousser les citoyens du Royaume-Uni à acheter ces véhicules.

En septembre dernier, le groupe automobile allemand Volkswagen était lui aussi au centre d'une affaire liée aux émissions des véhicules à moteur diesel. Volkswagen a suscité un scandale en reconnaissant avoir équipé à travers le monde 11 millions de véhicules de plusieurs de ses marques d'un logiciel permettant de fausser les résultats des tests antipollution en affichant des valeurs bien inférieures à la réalité.

Lire aussi:

WWF: Volkswagen serait victime de la concurrence
Après Volkswagen, Total dans le collimateur des USA
Volkswagen: Ségolène Royal lance une enquête "approfondie"
Le patron de Volkswagen va prendre la porte vendredi
Tags:
automobile, moteur diesel, environnement, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik