Ecoutez Radio Sputnik
    L'hôpital de MSF au Yémen

    L'hôpital de MSF au Yémen, un bombardement délibéré?

    © Photo. capture d`écran:Youtube
    International
    URL courte
    313903150

    L'organisation internationale "Médecins sans frontières" demande à la coalition dirigée par l'Arabie Saoudite de s'expliquer sur les frappes aériennes au Yémen, car celle-ci connaissait les coordonnées de l'hôpital bombardé.

    Selon le responsable des urgences à MSF, Laurent Suri, la coalition était bien informée, car l'organisation lui avait transmis les coordonnées GPS de l'hôpital et celles des autres infrastructures, ce qui n'avait jusqu'à présent pas suscité de problème.

     

    Le responsable a également précisé que l'hôpital de MSF à Saada avait été touché par six séries de frappes aériennes. Le bâtiment avait été réduit à un tas de gravats. En outre, deux bombes n'avaient pas fait explosion et étaient restées sur le territoire de l'hôpital.

    Selon M.Suri, l'utilisation des bombes prouve à son tour la culpabilité de la coalition, car c'est l'unique partie qui a la capacité de mener des frappes aériennes et qui le fait.

     

    Bien que le raid de lundi soir n'ait fait aucun mort, sept membres de MSF avaient été blessés mais n'avaient pas pu être transférés dans un autre hôpital avant mardi matin à cause de la crainte de nouvelles frappes.

     

    Une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite mène depuis mars des raids aériens intensifs contre les rebelles chiites Houthis qui contrôlent la capitale yéménite Sanaa et le nord du Yémen.

    Lire aussi:

    L'hôpital yéménite de MSF touché par des frappes aériennes saoudiennes
    L'armée US fait une "nouvelle erreur" et défonce l'hôpital de MSF bombardé
    A Kunduz, les USA savaient qu'ils bombardaient un hôpital
    Tags:
    coalition, hôpital, frappe aérienne, bombardements, Médecins sans frontières (MSF), Saada, Arabie Saoudite, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      herve-forestier
      ben quoi, si les USA le font, pourquoi se gêner!
      2 crimes de guerre en moins d'un mois, chapeau!
    • Skevin
      C'est une spécialité US d'attaquer les populations en détruisant les infrastructures civiles des pays qui lui déplaisent. C'est aussi une spécialité d'utiliser des soi-disant "dégâts collatéraux" pour faire pression sur les récalcitrants qui appliquent les lois internationales en soigants les blessés indisctinctement ou simplement en faisant leur travail de journaliste comme en Irak ou en Yougoslavie. Et vive la pseudo-démocratie. On est cependant bien obligés de constater que Cuba et la Corée du Nord bien moins de morts que la plus grande démocratie du monde (sauf pour les noirs et les étrangers).
    • avatar
      fben2
      Que vont dire François le preu et Fabius le sanguin? Les droits de l'homme tout ça, sont pas gentils tout ça il faut les aider en leur balançant nous aussi quelques bombes supplémentaires sur la gueule ça évitera qu'ils se plaignent!
    • avatar
      On attend les encore les protestations et les sanctions de la "communauté internationale" contre le bombardement US de l'hôpital en Afghanistan, alors au Yémen... peut être dans 20 ans ?

      Apparemment il est bien loin le temps où MSF faisait partie de l'effort de guerre US grâce à Kouchner ! Peut être le prochain directeur sera à nouveau plus cachère ?
    Afficher les nouveaux commentaires (0)