Ecoutez Radio Sputnik
    Frappes russes contre l'EI en Syrie

    La Russie a détruit 249 postes de commandement de l'EI en Syrie en un mois

    © Sputnik . Russian Federation Defence Ministry
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    891296
    S'abonner

    Selon l'Etat-major général russe, les avions russes ont également détruit 51 camps d'entraînement des terroristes.

    L'aviation russe a détruit en Syrie 786 camps et bases, 249 postes de commandement et de télécommunications, ainsi que 371 points d'appui des terroristes en un mois, a annoncé vendredi Andreï Kartapolov, chef du service opérations de l'Etat-major général des Forces armées russes.

    "Le groupe aérien russe se trouve en Syrie depuis un mois, il est temps de dresser un premier bilan. Au total, nos avions ont effectué 1.391 sorties, détruisant 1.623 sites des terroristes", a indiqué le général Kartapolov.

    Selon lui, les pilotes russes ont en outre anéanti 35 usines et ateliers de fabrication de munitions et 131 dépôts de munitions et de combustible.

    La Russie mène une opération contre le groupe djihadiste Etat islamique en Syrie depuis le 30 septembre, à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Le groupe aérien russe déployé en Syrie comprend plus de 50 avions et hélicoptères dont des chasseurs Su-30SM, des bombardiers Su-24M et Su-34 et des avions d'attaque au sol Su-25. Le 7 octobre dernier, les navires de la Flottille russe de la Caspienne ont en outre tiré 26 missiles de croisière Kalibr contre les sites de l'EI en Syrie.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Depuis le début des frappes russes, 800.000 réfugiés ont regagné la Syrie
    Syrie: l'aide russe ne se limite pas aux frappes contre l'EI
    Frappes russes en Syrie: les terroristes de Daech fuient en Afghanistan
    Tags:
    lutte antiterroriste, frappe aérienne, Etat islamique, Andreï Kartapolov, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik