International
URL courte
2525
S'abonner

Selon le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter, les Forces armées du pays vont revoir leur stratégie arctique.

Les Etats-Unis sont revenus sur leur décision de réduire le nombre des effectifs des troupes terrestres en Alaska annoncée le 9 juillet dernier, a déclaré une porte-parole du département américain de la Défense.

"L'Armée de terre des Etats-Unis revoit ses projets de transformer la 4e brigade aéroportée de la 25e division d'infanterie déployée en Alaska en bataillon d'infanterie", a annoncé la porte-parole.

Selon elle, le commandement a pris des mesures pour préserver la 4e brigade, dont les effectifs devaient initialement être réduits d'au moins 2.675 hommes en 2016 et 2017, pour qu'elle puisse participer au prochain entraînement programmé pour février 2016 à Fort Polk, en Louisiane.

Le drapeau russe
© Sputnik . Alexander Kryazhev
En août dernier, l'US Army a annoncé son intention d'embaucher plus d'une vingtaine d'ingénieurs et autres spécialistes techniques en Alaska malgré la réduction des troupes annoncée un mois plus tôt.

Selon le département de la Défense, les spécialistes militaires américains de l'Alaska assurent l'assistance technique et scientifique des contingents militaires américains en Alaska, dans la région Asie-Pacifique et d'autres régions du monde.

Les Etats-Unis ne renoncent pas au projet de réduction des effectifs en Alaska. Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter, qui a effectué vendredi une visite en Alaska, a déclaré que ces plans restent inchangés. Mais il a précisé que les Forces armées américaines étaient en train de revoir leur stratégie arctique compte tenu de "données opérationnelles".

D'ailleurs, si l'Arctique était aussi important pour les Etats-Unis que pour la Russie du point de vue économique et géostratégique, Washington débloquerait plus de fonds pour ses activités dans cette région, estime Malte Humpert, directeur exécutif de l'Arctic Institute de Washington.


Lire aussi:

L'aventurier Barack Obama danse en Alaska
Un dialecte unique du russe toujours parlé en Alaska
Une pétition pour l'adhésion de l'Alaska à la Russie recueille 22.000 voix
Tags:
Forces armées des Etats-Unis, armée, Malte Humpert, Ashton Carter, Alaska, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook