Ecoutez Radio Sputnik
    Membres d'Al-Qaïda

    Al-Qaïda appelle à une coalition djihadiste contre la Russie et l'Occident

    © East News. Pacific Press
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    34166

    Les groupes djihadistes pourraient fermer les yeux sur leurs désaccords internes face aux coalitions internationales qui luttent contre les terroristes, estime le chef d'Al-Qaïda.

    Al-Qaïda a proposé aux groupes djihadistes de fermer les yeux sur leurs discordes internes afin de créer un front uni face à la menace posée selon eux par la Russie, l'Occident, la Syrie et l'Iran.

    "Les Américains, les Russes, les Iraniens, les Alaouites et le Hezbollah s'unissent dans la guerre contre nous. Est-ce que nous, nous ne sommes pas capables de cesser la lutte intestine et de diriger nos efforts conjoints contre eux?", a martelé le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri en s'adressant aux autres groupes djihadistes.

    Selon lui, les Etats-Unis sont la cible principale. Le chef d'Al-Qaïda a aussi appelé les combattants de l'opposition luttant contre le régime de Bachar el-Assad à éviter d'entrer en conflit avec l'Etat islamique.

    Ces derniers temps, plusieurs parties du conflit en Syrie essayent de réunir leurs efforts via la création des coalitions. Ainsi, des groupes armés syriens hostiles au pouvoir en place ont récemment appelé à la création d'une coalition régionale afin de lutter contre "l'union d'occupation russo-iranienne".

    Depuis 2011, la Syrie est déchirée par un conflit armé entre les forces gouvernementales et des groupes d'opposition, dont plusieurs groupes djihadistes, qui a fait plus de 250.000 morts.

    Début 2014, le groupe djihadiste Etat islamique a commencé à intensifier son activité dans la région en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle.

    Depuis août 2014, une coalition internationale conduite par les Etats-Unis intervient militairement contre l'Etat islamique, mais sans succès évident.

    Le 30 septembre, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

     

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Dans l’ombre du conflit syrien, la guerre des services de renseignement
    L’envoi de forces spéciales US en Syrie est-il légal?
    Berlin entrevoit la possibilité d’un règlement pacifique en Syrie
    Tags:
    coalition, guerre, crise syrienne, morts, lutte antiterroriste, terrorisme, Etat islamique, Al-Qaïda, Occident, Europe, États-Unis, Russie, Irak, Iran, Syrie, Proche-Orient
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik