Ecoutez Radio Sputnik
    une station-service

    Des millions USD des contribuables pour une station-service

    © AP Photo / Lynne Sladky
    International
    URL courte
    8429
    S'abonner

    Le Pentagone a construit en Afghanistan la station-service la plus chère du monde, et il est maintenant incapable de justifier un prix aussi élevé auprès des contribuables.

    Le Pentagone a dépensé pas moins de 43 millions de dollars pour la construction d'une station-service à Sheberghan, dans le nord de l'Afghanistan, afin de démontrer l'efficacité de l'utilisation du gaz naturel comprimé pour véhicules, rapporte Reuters.

    Cette station-service est le dernier exemple en date des abus et malversations commis dans l'utilisation des milliards de dollars d'aide américaine à l'Afghanistan, dénoncés par l'inspecteur général pour la reconstruction de l'Afghanistan (Sigar), John Sopko, auteur du rapport rendu public lundi.

    Ce coût de 43 millions de dollars est "exorbitant", a souligné Warren Ryan, un porte-parole de M. Sopko, en indiquant qu'au Pakistan voisin la construction d'une station du même type avait coûté 500.000 dollars.

    "Il n'y a pas d'indication" que la structure du Pentagone qui a mené ce programme ruineux "ait conduit une étude de faisabilité de ce projet", a également indiqué le porte-parole, car si elle l'avait fait, "elle aurait pu se rendre compte que l'Afghanistan n'a pas l'infrastructure de distribution du gaz naturel suffisante pour créer un marché viable", a-t-il ajouté.

    Les rapports du Sigar illustrent les difficultés des Etats-Unis à améliorer la gouvernance de l'Afghanistan, malgré la centaine de milliards de dollars d'aide américaine dépensée depuis 2002, annonce l'AFP.

    Parmi les nombreuses dérives dénoncées, un programme antidrogue de 8 milliards de dollars qui a "échoué selon tous les critères concevables", 500 millions de dollars pour des avions qui ont dû être transformés en ferraille, ou une clinique flambant neuve qui, par manque d'électricité et d'eau, lavait les nouveau-nés dans une rivière voisine, selon le Sigar.

    Tags:
    station-service, Pentagone, États-Unis, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik