International
URL courte
Crise migratoire (789)
31252
S'abonner

Le partage des réfugiés en Europe doit être solidaire, à défaut de quoi le système d'accueil des migrants ne fonctionnera plus, a déclaré mardi la chancelière fédérale Angela Merkel, lors de son intervention à la fête consacrée à la Journée de l'industrie automobile à Berlin.

La première dame allemande a également appelé les pays de l'Union européenne à ne pas perdre de vue l'approche générale qui est de toute façon nécessaire afin de régler la crise migratoire: 

"Lorsqu'on pense à l'échelle locale, lorsqu'on ne pense qu'à soi-même, cela peut devenir une grande menace pour l'Europe", a déploré la chancelière allemande.

Elle a néanmoins ajouté que "la charge au sein de l'Union européenne doit être partagée de manière juste. Dans le cas contraire, le système ne marchera pas", a prévenue Angela Merkel tout en précisant que "l'on ne parviendra pas à faire face à ces défis uniquement sur la frontière germano-autrichienne".

"Ceux qui croient qu'actuellement, en Europe, cela ne les regarde pas seront de toute façon concernés demain, et l'unité de l'Europe sera remise en question", a conclu Angela Merkel.

Plus de 500.000 migrants ont déjà franchi les portes de l'Union européenne depuis janvier, et les réfugiés ne cessent d'affluer par milliers. La Commission européenne a déclaré qu'il s'agissait de la plus grave crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

L'UE tourne le dos à une Merkel à découvert
Un eurodéputé portant un t-shirt avec Merkel-Hitler condamné
Hollande et Merkel en symbiose sur les crises qui ravagent le monde
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
migration, crise, réfugiés, Union européenne (UE), Angela Merkel, Berlin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook