International
URL courte
711183
S'abonner

Les forces aériennes russes ont fait 1.631 sorties et ont frappé plus de 2.000 positions de l'EI

Depuis le début de l'opération aérienne en Syrie, les forces aériennes russes ont frappé plus de 2.000 positions du groupe terroriste Etat islamique et du groupe djihadiste affilié à Al-Qaïda Front al-Nosra, rapporte l'Etat-Major Général des Forces Armées russes.

"Nos avions ont effectué au total 1.631 missions de combat en Syrie et frappé 2.084 positions djihadistes depuis le début de l'opération", a déclaré le général de corps d'armée Andreï Kartapolov.

Les avions russes ont utilisé ce mardi deux puissantes bombes BETAB-500
© Sputnik . Le Ministère de la Défense russe
Selon lui, lors de l'opération, les forces aériennes russes ont détruit 287 postes de commandement, 52 camps d'entraînement de terroristes, 155 dépôts de matériel militaire ainsi que 40 usines. La Russie mène depuis le 30 septembre une opération aérienne contre l'EI en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

Le groupe aérien russe déployé dans ce pays compte des avions d'attaque au sol Su-25, des bombardiers Su-24M et Su-34 et des chasseurs Su-30SM. Les avions russes attaquent les cibles sélectionnées compte tenu des données recueillies par la Russie, la Syrie, l'Irak et l'Iran. L'ambassadeur de Syrie en Russie Riad Haddad a antérieurement confirmé que les frappes aériennes russes ne visent que les groupes terroristes et ne touchent pas les positions de l'opposition syrienne ni les civils.

 

 

 

Lire aussi:

Hôpitaux bombardés en Syrie: la Russie dément et fournit des preuves
L'aviation russe utilise des bombes guidées laser en Syrie
Après dix jours de pause, la coalition US frappe à nouveau l’EI en Syrie
Kerry: Moscou et Washington pourraient élargir la coopération en Syrie
Pour Washington, pas de risque de conflit avec la Russie en Syrie
Tags:
opération militaire, frappe aérienne, Front al-Nosra, Etat islamique, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik