Ecoutez Radio Sputnik
    Airbus A320

    Les avions russes éviteront-ils les pays à risques?

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    3330

    Après l'interruption des vols à destination de l'Egypte, provoquée par le crash d’un avion de ligne russe, les autorités russes envisagent la possibilité de suspendre la liaison aérienne avec d'autres pays où la situation est instable.

    Cette possibilité a été évoquée lundi dernier lors d'une réunion du gouvernement avec le premier ministre Dmitri Medvedev, rapportent les medias russes citant une source au sein des structures de l'Etat.

    "L'interdiction des vols vers l'Egypte est entrée en vigueur, elle ne durera pas un ou deux mois, mais des années", a indiqué une source au sein du gouvernement, ajoutant que l'interruption des vols pourrait être étendue à l'avenir "à d'autres pays".

    Selon le vice-premier ministre Arkadi Dvorkovitch, bien que les services spéciaux russes n'aient pas encore émis de recommandations visant à limiter la liaison aérienne avec d'autres pays, le gouvernement russe étudie la sécurité des vols dans le monde, en analysant les risques accrus dans les pays impliqués dans divers conflits.

    Un Airbus A321 de la compagnie aérienne Metrojet (connue également sous le nom de Kogalymavia) ayant décollé de l'aéroport de Charm el-Cheikh s'est écrasé dans le Sinaï le 31 octobre dernier. Aucune des 224 personnes qui se trouvaient à bord de l'avion n'a survécu. Il s'agit de la pire catastrophe aérienne de l'histoire de la Russie.

    Il est à noter que suite au crash, la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat islamique a revendiqué la catastrophe sur Twitter, affirmant avoir agi en représailles à l'intervention russe en Syrie. Ni les autorités russes, ni les autorités égyptiennes n'ont toutefois confirmé cette hypothèse.

    Pourtant, pour des raisons de sécurité, la Russie a suspendu tous les vols à destination et en provenance de l'Egypte. La Grande-Bretagne, l'Allemagne, les Pays-Bas, la France et les pays baltes ont mis fin aux vols depuis Charm el-Cheikh

    Lire aussi:

    La France suspend ses vols à destination de Charm el-Cheikh
    Crash en Égypte: une bombe dans un bagage?
    Egypte: les lacunes de sécurité choquantes de l'aéroport de Charm el-Cheikh
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    vols, crash d'avion, Airbus A321, Etat islamique, Arkadi Dvorkovitch, Dmitri Medvedev, Charm el-Cheikh, Egypte, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik