International
URL courte
3330
S'abonner

Le réseau social devra cesser sous 48 heures d'utiliser ses cookies et de suivre ses visiteurs sous peine d'une amende de 250.000 euros par jour.

Le tribunal civil de Bruxelles a ordonné à Facebook d'arrêter de traiter et de tracer les non-utilisateurs de Facebook en Belgique, rapporte Le Soir.

Selon les informations de l'édition, le réseau social devra arrêter sous 48 heures d'utiliser ses cookies et donc de "tracer et enregistrer l'utilisation d'internet par des personnes qui surfent depuis la Belgique", sous peine d'une amende de 250.000 euros par jour à la Commission belge de protection de la vie privée (CPVP) dans le cas où elle ignore ce jugement.

"Si l'internaute a un compte Facebook, on peut partir du principe qu'il a donné son consentement, mais si l'internaute n'a pas lui-même de compte Facebook, alors Facebook doit à l'avenir demander expressément son accord et aussi donner les explications nécessaires", a indiqué le tribunal.

En juin, la Commission avait accusé Facebook d'avoir espionné ses utilisateurs sur Internet via certains cookies et d’autres outils comme les boutons "J'aime" et "Share".

Lire aussi:

Le trafic de Facebook vers les grands médias a baissé de 32%
Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
espionnage, Facebook, Inc, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook