Ecoutez Radio Sputnik
    Hélicoptères français

    Des Français collectent des fonds pour envoyer des volontaires lutter contre l'EI

    © Flickr / ResoluteSupportMedia
    International
    URL courte
    524239
    S'abonner

    Les activistes du mouvement la brigade La Fayette (ou Task force La Fayette) collectent des fonds pour envoyer des volontaires au Kurdistan combattre contre l'Etat islamique.

    Suite aux attentats sanglants du 13 novembre, des Français ont décidé de collecter des fonds pour les volontaires qui s'apprêtent à aller combattre contre l'Etat islamique au Kurdistan. En particulier, des militaires retraités sont déterminés à rejoindre la lutte anti-terroriste, et des gens de tous les coins du monde, des ménagères comme des ouvriers, des peintres comme des motards, souhaitent les aider financièrement.

    La décision a vu le jour sur la page officielle Facebook du mouvement Task force La Fayette. Commentant les événements du jour passé, les activistes du mouvement déclarent:

    "Les événements d'hier soir constituent une attaque sans précédent pour le territoire national. Les victimes sont nombreuses, les blessés plus encore. La Task Force Lafayette n'en oublie pas pour autant sa mission; bien au contraire, elle est aujourd'hui plus motivée que jamais à agir, à son niveau, contre la barbarie".

    Partisans et Amis,Les événements d'hier soir constituent une attaque sans précédent pour le territoire national. Les…

    Posted by Task Force Lafayette on 14 ноября 2015 г.

    Pour le moment, 10 à 15 militaires français retraités entendent rejoindre les Kurdes et partager avec ces derniers leur expérience concernant le champ de bataille, notamment la tactique militaire. Les volontaires comptent atteindre le Kurdistan d'ici début décembre.

    Le 13 novembre, trois explosions se sont produites, d'abord à Saint-Denis, aux abords du stade de France, pendant le match amical France-Allemagne. Les trois assaillants auraient fait détonner des ceintures d'explosifs, faisant une victime. Cinq autres lieux parisiens ont ensuite été touchés: rue de la Fontaine au Roi (5 morts); rue Bichat (12 morts); boulevard Voltaire (un terroriste mort); rue de Charonne (19 morts); la salle de concert du Bataclan (plus de 70 morts).

    Le président François Hollande a décrété l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire français et rétabli les contrôles aux frontières nationales.

    Lire aussi:

    Attentats historiques à Paris, environ 140 morts, l'état d'urgence décrété
    A quoi s’attendre après le 13 novembre à Paris?
    Attaques à Paris: 3 terroristes identifiés, un Syrien, un Egyptien et un Français
    Attaques de Paris: les fédérations musulmanes condamnent "une barbarie abjecte"
    Tags:
    lutte antiterroriste, Etat islamique, Kurdistan, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik