Ecoutez Radio Sputnik
    Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan

    L'Otan appelle l'Europe à investir davantage dans la défense

    © AP Photo / Virginia Mayo
    International
    URL courte
    32339

    Selon le secrétaire général de l'Otan, l'UE et l'Alliance doivent élargir leur coopération militaire pour faire face aux attaques contre leurs valeurs.

    La situation actuelle dans le monde implique l'augmentation des dépenses militaires, a déclaré lundi le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg lors d'une conférence annuelle de l'Agence européenne de défense (EDA) qui se déroule à Bruxelles trois jours après les attaques terroristes meurtrières de Paris.

    "Il était autrefois le temps de récolter les dividendes de la paix. Aujourd'hui, le temps est venu d'investir dans la défense. Une coopération étroite entre l'UE et l'Otan s'impose parce que nous avons les mêmes valeurs. Un attachement à la liberté, à la démocratie, aux droits de l'homme et à la suprématie du droit. Et ces valeurs sont en danger. Nous l'avons vu vendredi à Paris. Nous devons défendre ces valeurs (…). Et nous devons porter notre coopération à un niveau plus élevé", a indiqué M.Stoltenberg.

    "L'Europe doit rester compétitive sur le marché mondial. Et nous souhaitons que les Alliés gardent leur avantage militaire. Voilà pourquoi nous avons créé le Forum Otan-Industrie. Et je salue les investissements européens dans les technologies à double usage", a-t-il ajouté. Les Alliés de l'Otan doivent avoir une industrie de défense et de sécurité compétitive. Mais l'industrie dépend aussi des décisions prises par les pays membres de l'Alliance", a-t-il ajouté.

    Commentant les attaques terroristes qui ont fait 132 morts et près de 350 blessés à Paris le 13 novembre dernier, le secrétaire général de l'Otan a déclaré: "Ce n'est pas une guerre entre le monde musulman et l'Occident. C'est une guerre entre les extrémistes et ceux qui ont des valeurs universelles de la liberté et du respect des droits de l'homme. Les musulmans mènent cette lutte contre l'EI (Etat islamique) au Proche-Orient et en Afrique du nord, puisqu'ils ont subi les plus grandes pertes", a-t-il ajouté.

    Plusieurs fusillades et attentats-suicides quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue le 13 novembre dernier. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L'attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. Le président Hollande a décrété l'état d'urgence et a rétabli le contrôle aux frontières du pays.

    Lire aussi:

    Manœuvres militaires de l’Otan : les Portugais disent "non"
    En Sicile, la population proteste contre la Trident Juncture-2015 de l'Otan
    Tags:
    dépenses militaires, défense, attentats du 13 novembre à Paris, OTAN, Union européenne (UE), Jens Stoltenberg, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik