Ecoutez Radio Sputnik
    Des nuages de fumée dans la ville de Sinjar, novembre 2015

    5 foyers pour la Troisième Guerre mondiale

    © REUTERS / Ari Jalal
    International
    URL courte
    144576

    Au moment où les dirigeants mondiaux ne se rendent apparemment pas compte de la dangerosité de jouer à la guerre, cinq foyers peuvent attiser une Troisième Guerre mondiale, met en garde la revue américaine National Interest.

    C'est toujours une petite étincelle qui fomente une guerre, et si la communauté internationale ne fixe pas son attention sur ces cinq foyers existants, elle risque d'être impliquée dans une véritable guerre dans un futur proche, estime un analyste de National Interest, suite aux événements dramatiques de ces derniers temps.

    1. Le conflit syrien

    La Syrie, logiquement, représente la menace numéro 1. L'expansion de l'Etat islamique continue à susciter d'importantes préoccupations parmi les grandes puissances mondiales, et la coalition internationale censée lutter contre l'EI pourrait gérer de nouveaux différends s'agissant de l'avenir de la Syrie. Et, au contraire, les actions militaires actives en Syrie peuvent de leur côté inciter d'autres pays, tels que l'Iran ou l'Arabie saoudite, à rejoindre les combats.

    2. Les divisions indo-pakistanaises

    Le deuxième foyer est représenté par les différends existants entre l'Inde et le Pakistan qui, comme un volcan dormant, peuvent ressurgir à tout moment. Si les groupes financés par le Pakistan commettent quelque chose avoisinant les attentats à Mumbai, la patience de l'Inde prendrait fin. Et si le Pakistan subit une défaite sérieuse, il pourrait se permettre de recourir aux armes nucléaires. Ensuite, les Etats-Unis, qui se rapprochent de l'Inde, pourraient vouloir intervenir, et la Chine pourrait se décider de se placer du côté du Pakistan.

    3. Les tensions sino-japonaises en mer de Chine orientale

    Troisièmement, la revue évoque la situation tendue en mer de Chine orientale, champ de bataille entre la Chine et le Japon, autour des îles Senkaku. Chacun des deux pays souhaite mettre la main sur l'archipel pour déployer ses troupes dans les alentours.

    Si, selon les termes de National Interest, une étincelle prend feu entre ces parties rivales, les Etats-Unis, alliés du Japon, ne tarderont pas à intervenir, alors que la Chine ne manquera pas à coup sûr de s'attaquer aux positions militaires américaines dans la région.

    4. Les Etats-Unis vs la Chine

    La confrontation possible entre les USA et les forces marines et aériennes chinoises pourrait elle aussi aboutir à des conséquences terribles. Une guerre sino-américaine serait à elle toute seule une catastrophe qui pourrait être aggravée par une intervention du Japon et de l'Inde.

    5. La crise ukrainienne

    Le dernier risque, les événements en Ukraine, dépendant largement du fait que l'Otan prend des mesures pour régler la situation, ou non. Dans le premier cas, la Russie pourrait décider de contrer la mobilisation de l'alliance Atlantique, estime National Interest.

    Aujourd'hui, les grandes puissances mondiales manquent, malheureusement, de réflexion sur les conséquences que peut entrainer le fait de jouer à la guerre. Au contraire, pour ne pas laisser une guerre se produire, il faut être vigilant et contrôler ces "étincelles", toujours prêtes à prendre feu, pour ainsi contrer l'escalade des crises.

    Lire aussi:

    Les cinq guerres que les USA auraient dû éviter
    L'Etat islamique, Al-Qaïda et les Talibans veulent lancer la Troisième Guerre mondiale
    Pape François: les attentats à Paris font partie de la Troisième guerre mondiale
    Des candidats à la présidence US veulent une Troisième Guerre mondiale
    Tags:
    guerre, The National Interest, Pakistan, Chine, Japon, Syrie, Inde, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik