Ecoutez Radio Sputnik
    Francois Hollande et Barack Obama

    Paris et Washington intensifieront leurs frappes en Syrie et en Irak

    © AP Photo / Jacquelyn Martin
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    9126
    S'abonner

    Selon le président français, la France et les Etats-Unis souhaitent aider les forces qui lutte contre Daech au sol et ferme la frontière syro-turque.

    La France et les Etats-Unis ont décidé d'intensifier leurs frappes contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak, a annoncé mardi le président français François Hollande à l'issue d'une rencontre avec son homologue américain Barack Obama à Washington.

    "La France et les Etats-Unis ont décidé d'intensifier leurs frappes en Syrie comme en Irak, d'élargir leur portée et de reprendre les points clés occupés par Daech", a indiqué M.Hollande.

    Dans le même temps, le président Hollande a réaffirmé que la France n'a pas l'intention de lancer une opération au sol en Syrie.

    Selon le chef de l'etat français, Paris et Washington entendent lancer un processus conduisant au départ du président syrien Bachar el-Assad. 

    Le président français a annoncé son intention d'évoquer des possibilités de coopération entre la France et la Russie sur le dossier syrien lors de sa prochaine rencontre avec le dirigeant russe Vladimir Poutine prévue pour jeudi.

    M.Hollande s'est rendu à Washington dans le cadre d'un "marathon diplomatique" entamé cette semaine. Le président français avait rencontré lundi le premier ministre britannique David Cameron, il entend s'entretenir mercredi avec la chancelière allemande Angela Merkel et jeudi avec le premier ministre italien Matteo Renzi et le président russe Vladimir Poutine.

    La France fait partie d'une coalition de 65 pays qui bombardent les positions de l'EI en Irak et en Syrie. La coalition effectue ses frappes en Syrie sans l'accord de Damas. Paris a intensifié ses frappes aériennes en Syrie suite aux attentats du 13 novembre à Paris qui ont fait 130 morts.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    La situation en Irak et en Syrie est pire que décrite par le Pentagone
    Tags:
    frappe aérienne, Etat islamique, François Hollande, Barack Obama, Syrie, France, Irak, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik