International
URL courte
La Turquie abat un Su-24 russe (187)
39973
S'abonner

L'un des deux pilotes du Su-24 abattu par l'aviation turque mardi dernier à proximité de la frontière syrienne aurait été récupéré par l'armée syrienne et devrait regagner la base aérienne russe, a déclaré mercredi l'ambassadeur russe en France.

L'un des deux pilotes de l'avion de chasse russe abattu par l'armée de l'air turque mardi à proximité de la frontière syrienne aurait été récupéré par l'armée syrienne et devrait regagner la base aérienne russe, a déclaré mercredi l'ambassadeur russe en France, Alexandre Orlov sur Europe 1.

​"Quand l'avion a été abattu, les deux pilotes se sont éjectés de l'appareil, l'un a d'abord été blessé quand il est descendu avec son parachute, puis il a été achevé d'une façon tout à fait sauvage sur le sol, par terre, par les djihadistes qui étaient dans la région", a expliqué l'ambassadeur russe.

"Et l'autre a pu s'échapper et d'après les dernières informations, il a été récupéré par l'armée syrienne et doit regagner la base aérienne russe", a-t-il ajouté.

Un bombardier russe Sukhoi Su-24 engagé dans l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie s'est écrasé mardi sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque. Selon le président russe Vladimir Poutine, le Su-24 a été abattu dans l'espace aérien syrien par un missile air-air tiré par un chasseur turc F-16.

La Turquie affirme que l'avion russe a violé son espace aérien. D'après le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait dans l'espace aérien syrien, à un kilomètre de la frontière turque.

Dossier:
La Turquie abat un Su-24 russe (187)

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Tags:
pilote, ambassadeur, Su-24, Alexandre Orlov, Turquie, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook