International
URL courte
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)
20506
S'abonner

Un Allemand, marchand présumé des armes utilisées lors des actes terroristes du 13 novembre à Paris, est interpellé à Stuttgart, dans le sud de l'Allemagne.

Les terroristes de Daech qui ont commis les attaques meurtrières de Paris, le 13 novembre, se seraient servis de kalachnikovs achetées auprès d'un trafiquant d'armes d'origine allemande. Cette révélation a été faite par le journal allemand Bild se référant au Parquet de Stuttgart.

Le Parquet a constaté que, début novembre, les bourreaux de Paris ont commandé à un marchand d’armes en Allemagne deux kalachnikovs de fabrication chinoise et deux fusils d’assaut de type Zastava M70, de fabrication yougoslave. Ces armes ont été utilisées par les terroristes ayant tué 130 personnes le 13 novembre, jour noir de l'histoire française.

Le marchand présumé est un certain Sacha W., âgé de 34 ans et issu de Magstadt, commune de Bade-Wurtemberg, dans le sud du pays. Le 7 novembre, l'individu aurait vendu les armes à un Arabe, ce dont témoignent quatre courriels laissés dans son portable.

Sacha W. était pourtant sous surveillance des forces de l'ordre allemandes depuis 2015. Selon les données de la police, entre le 14 août et le 18 novembre 2015, le suspect a passé huit transactions illégales d’armes, y compris sur des réseaux spécialement cryptés utilisés par des trafiquants du monde entier, face obscure de l’Internet.

Lors de l'interpellation, des policiers ont également découvert 16 autres armes à feu que l'inculpé n'a pas eu le temps d'écouler.


Dossier:
Attentats à Paris (novembre 2015) (228)

Lire aussi:

Métro parisien: trafic perturbé, une station fermée "à la demande de la police"
Paris dévoile les détails de son opération contre Daech
Après les attentats de Paris, les ventes d'armes à feu ont bondi aux USA
Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Tags:
terrorisme, fusil d'assaut, armes à feu, attentat, djihadisme, Zastava M70, Etat islamique, Paris, France, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook