International
URL courte
Attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (29)
7230
S'abonner

Salah Abdeslam, l'un des terroristes présumés des attentats de Paris, pourrait être actuellement sur le chemin de la Syrie afin d'échapper aux autorités, selon plusieurs médias belges.

Selon le quotidien flamand Het Laatste Nieuws, Salah Abdeslam est en route pour la Syrie. Diverses sources indiquent ainsi que c’est ce qui explique que la menace terroriste soit passée à 3 sur la Région bruxelloise. Les autorités se sont toutefois refusées à tout commentaire par rapport à ces nouveaux bruits de couloir.

Par ailleurs, de nouvelles perquisitions ont été menées ce jeudi en Belgique, en lien avec les attentats de Paris. A Auvelais la police judiciaire n’était pas à la recherche de Salah Abdeslam, mais bien de la cache destinée à fabriquer les explosifs ayant servi aux attentats de Paris.

Selon plusieurs sources, l’habitation perquisitionnée ce jeudi en milieu de journée avait été louée mi-octobre par des amis de Salah Abdeslam. Ils avaient alors demandé au propriétaire des lieux si les caves étaient sèches, afin de pouvoir y stocker du matériel informatique.

Salah Abdeslam âgé de 26 ans, avait rejoint la Belgique quelques heures après les attentats à Paris pour s’arrêter dans la commune de Schaerbeek. Cette piste semble très probable selon certains médias belges. Sa présence dans cette commune a été confirmée après qu’un de ses amis venu le chercher à Paris, Ali Oulkadi, placé sous mandat d’arrêt, a affirmé l’y avoir déposé.

Dossier:
Attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (29)

Lire aussi:

Les tueurs de Paris ont commandé leurs kalachnikovs en Allemagne
Hollande: Paris et Moscou échangeront des données de renseignement
La communauté musulmane en France sous pression suite aux attentats de Paris
Attentats de Paris: existe-il désormais des sujets tabous dans les médias français?
Attentats à Paris: "avant de devenir djihadistes, ils étaient enfants français"
Tags:
Salah Abdeslam, Syrie, Paris, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook